à Bellepierre, les sourds enseignent le dialogue

0

Dans le cadre de l’accompagnement personnalisé au lycée, quinze élèves apprennent la langue des signes avec cinq adolescents malentendants du centre de La Ressource. L’objectif est de présenter des sketches le 15 décembre prochain.

Pour dire « oui bien sûr », il faut un geste rapide et précis du poignet, comme un revers de tennis. « Oui bien sûr », c’est ce que répond Lwigi, 15 ans, élève en 4e au collège Adrien-Cerneau (Sainte-Marie) lorsqu’on lui demande s’il veut poursuivre l’expérience jusqu’au 14 décembre. Une initiative du lycée Bellepierre, dans le cadre de l’ »accompagnement personnalisé » en classe de seconde : une quinzaine de lycéens apprennent la langue des signes avec cinq jeunes sourds-muets du centre de La Ressource.

« On vient ici pour aider les entendants qui veulent s’initier à la langue des signes » explique Lwigi, traduit par son professeur André Morin. Sont-ils de bons élèves ? Lwigi rit : « il faut aller doucement. La première fois que je suis venu, j’étais un peu inquiet. Mais aujourd’hui je viens avec plaisir ».

Lucile, élève de seconde, explique : « J’ai choisi cet atelier parce que pendant mon stage en 3e, j’avais assisté à l’enregistrement du journal télévisé en langue des signes ». Que pense-t-elle du professeur Lwigi ? « Globalement lui et ses camarades sont de bons professeurs ».

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.