Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
Hauts de Seine Habitat

Réflexion autour du handicap L’art pour appréhender les difficultés

Six adolescents de l’Ecole de la deuxième chance de Châlons ont participé à un atelier artistique autour de la perte de l’un des cinq sens. Objectif : les sensibiliser au handicap.

AVOIR une approche des différents handicaps, liés à la perte d’un des cinq sens, tel est le but d’un atelier artistique auquel ont participé six adolescents de l’École de la deuxième chance de Châlons (E2C), dernièrement au Centre social et culturel (CSC).
« Nous avons tout d’abord travaillé sur les biographies de Louis Braille (1809-1852), inventeur d’un système d’écriture tactile, et d’Hélène Keller », expliquent Cécile Thalen de l’E2C et Jocelyne Marcel, animatrice plasticienne au CSC. Hélène Keller (1880-1968), bien qu’aveugle et muette, suite à une congestion cérébrale, réussit à obtenir un diplôme universitaire.
Elle suscita ainsi beaucoup d’admiration de la part de ses contemporains.
« Nous avons pu rencontrer également une femme de l’association « Voir ensemble », qui vers 40 ans a perdu la vue », indiquent les adolescents. Le résultat de ces études et de cette rencontre est la réalisation de sculptures en papier mâché autour des cinq sens.
Des œuvres qui représentent des yeux, des oreilles… ainsi que le mot « sens » sculpté sous la forme du langage des sourds-muets.
Aider et accompagner
Qu’apporte cet atelier à ces jeunes adolescents, pour la plupart en recherche d’une formation ou d’un emploi ?
« Nous espérons qu’ils verront le handicap de manière différente, qu’ils apprendront le cas échéant à relativiser leurs soucis par le biais des exemples qu’ils ont découvert », note Cécile Thalen.
Pour Mélanie, 24 ans, qui souhaite devenir aide médico-psychologique, l’atelier lui a permis de voir « la manière, dont notre société traite le handicap. La langue des signes était par exemple interdite », dit-elle de concert avec ses camarades.
Sa formation lui permettra d’aider et d’accompagner justement des personnes déficientes.

Source http://www.lunion.fr - 14 Décembre 2012
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.