La main des sourds

30% de l’écran alloué aux malentendants ? [Vidéo]

Trop de place pour une minorité (les sourds) au détriment d’une majorité (ceux qui ne le sont pas). Ce dysfonctionnement est subie par la majorité qui craint d’être perçue comme insensible au malheur de la minorité. Une sorte de chantage au handicap, qui est hélas devenu monnaie courante. Bien sûr, il faut une grande gueule pour s’en émouvoir. Et ça tombe bien. J’ai une grande gueule. Alors voilà. Je me suis amusé à zoomer sur le type qui traduit pour les sourds et muets pour ironiser sur ce qui nous pend au bout du nez si ça continue. Un écran où n’apparait que le gars qui fait les signes pour les sourds et muets, et où la présentatrice du JT qui s’adresse elle à la majorité des téléspectateurs devient elle invisible. C’est forcer le trait, certes, mais je ne vois que cette issue, tellement le foutage de gueule est patent. Peut-on bien me dire pourquoi on traduit certains JT pour les malentendants et les muets, et pas d’autres ?

5 commentaires
  1. degache dit

    Je crois avoir à peu près compris votre texte concernant la traduction en LSF sur le JT. Je trouve que c’est une bonne chose qui permet de rendre accessible aux Sourds (“muets” à éviter car on n’est pas vraiment muet, c’est un vieux mot), alors que nous, les Sourds, battons pour revaloriser la Langue des Signes. Avant sur l’écran de la TV, on voyait mal la traduction LSF car l’interprète est petit sur le coin de l’écran, on est obligé de s’approcher de la TV pour lire !
    Là je suis contente que l’interprète et le présentateur /rice sont “égaux”. Moitié/moitié, c’est déjà bien, non ? Bien sûr ce serait bien que les autres JT font pareil.

  2. Gérard Sanroma dit

    Bonjour Degache,

    Je ne peux pas accepter ça ! Je me présente Gérard, « sourd-muet » comme on disait au 19ième siècle. La prise de conscience du 21ième siècle n’étant pas acquise pour moi.
    Vous dites que («muets à éviter car on n’est pas vraiment muet. C’est un vieux mot »)
    Mais c’est notre patrimoine, depuis l’Abbé de l’Epée. On a enlevé « muet » pour nous faire parler. Arrêtez ! La LSF suffit !
    Nous faire parler à tout prix c’est de l’eugénisme.

    1. rp dit

      Bonjour Gérard,

      Vous écrivez «  Arrêtez ! La LSF suffit ! ». Rejetez-vous les sourds qui parlent ?
      Rejetez-vous les sourds qui ne connaissent pas la LSF ?

      Muet = impossible de parler.

      Les sourds peuvent parler. Certains sourds ne veulent pas parler. D’autres sourds veulent parler. Les sourds sont libres. Ils peuvent pratiquer la LSF s’ils en ont envie. Ils peuvent parler s’ils en ont envie. Ils sont libres de s’exprimer comme ils veulent.

      Il ne faut pas forcer les sourds à parler. Mais il ne faut pas interdire la parole. Chacun est libre. Et vous ne devriez pas décider pour tous les autres sourds.

  3. Gérard Sanroma dit

    Bonjour,

    Je me présente Gérard, « sourd-muet » comme on disait au 19ième siècle.
    La prise de conscience du 21ième siècle n’étant pas acquise pour moi.

    J’observe une guerre des Sourds peut-être aujourd’hui entre les terminologies de sourds, malentendants et ou devenus sourds.

    C’est normal. Les professeurs spécialisés ou pas, les éducateurs spécialisés ou pas et les orthophonistes ne donnent pas de cours de l’histoire et de la culture des sourds aux enfants sourds dans les instituts des sourds ou bien aux sourds en intégration dans les 4 coins de la France.

    Les enfants entendants apprennent l’histoire de France de l’école primaire à la terminale. Ils ont une culture mais on ne leur apprend jamais rien sur les sourds.

    Quand j’écris « sourd-muet » ci-dessus, c’est donc volontairement.

    Pourquoi ont-ils enlevé le mot « muet » aux cours des siècles?
    Qui a décidé de le supprimer ? Les associations de sourds, les
    écoles des sourds ou des médecins ?

  4. Gérard Sanroma dit

    Des médecins et des professeurs disent lors du Congrès de Milan:

    Les arguments exposés en défaveur de la Langue des Signes sont les suivants :

    1/ les personnes utilisant les gestes auraient plus de chances de contracter la
    tuberculose.
    2 / la méthode gestuelle n’est pas esthétique, en particulier pour les filles.

    L’interdiction totale de la langue des signes est donc décidée lors de ce congrès
    en faveur de la méthode oraliste pure : les élèves ne peuvent plus communiquer
    entre eux en Langue des signes, et leur enseignement se fait en langue orale.

    Des politiciens et des médecins ne respectent pas les droits de l’Homme en France pour les sourds-muets.
    Bonne lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.