Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
<> <>
Hauts de Seine Habitat

Sophie Vouzelaud, Miss France de cœur : ” cette élection a changé ma vie “

« Si je n’ai pas été élue Miss France, c’est peut-être à cause de ma surdité. Mais la deuxième place, c’est formidable. », estime la première dauphine 2006, Sophie Vouzelaud.
En décembre 2006, Sophie Vouzelaud a fait chavirer le cœur des Français en décrochant le titre de première dauphine de Miss France. Une élection qui a complètement changé sa vie.

Le 14 octobre 2006 marque véritablement le début de l’aventure Miss de Sophie Vouzelaud. Ce jour-là, la Saint-Juniaude, alors âgée de 19 ans, décroche le titre de Miss Limousin. « Je me suis présentée pour prouver que je suis comme tout le monde malgré ma surdité, en pensant que je n’avais aucune chance. »

Préparation difficile. Encore dans l’euphorie de ce titre régional, Sophie Vouzelaud quitte la région et sa famille pour un long rush de près de quatre semaines à la mi-novembre qui la conduiront à l’île Maurice puis au Futuroscope, lieu de l’élection. « Ces semaines de préparation ont été difficiles, se souvient-elle. C’était la première fois que j’étais séparée de ma famille aussi longtemps. C’était encore plus dur que pour les autres Miss, car je ne pouvais communiquer avec mes proches que par SMS. » Difficile aussi, les répétitions : « Je n’entendais pas la musique. Mais Laura Treves, la chorégraphe, a été formidable avec moi. »

Le grand soir. Arrive le grand soir de l’élection, le samedi 9 décembre 2006 au Futuroscope. « Je me rappelle, pour savoir si j’étais sélectionnée parmi les douze finalistes, je devais me fier au regard de Jean-Pierre Foucault. » Le signe est positif. Place à l’étape suivante. Vient alors la traditionnelle interview par le présentateur vedette de TF1. Un vrai moment d’angoisse. « Je devais m’exprimer en langue des signes mais l’interprète n’a pas compris mes réponses. Je me suis dit : c’est foutu. »

Pour l’annonce des cinq finalistes, la jeune Miss ne prend même pas la peine de suivre le regard de Jean-Pierre Foucault. « Une candidate m’a tapé sur l’épaule et j’ai compris que je faisais partie des cinq finalistes. C’était une vraie surprise »

Dauphine soulagée. Quatrième dauphine, troisième dauphine, deuxième dauphine : les titres passent. Ne reste plus que Miss Picardie et Miss Limousin. Finalement élue première dauphine, Sophie Vouzelaud a ressenti un certain soulagement. « Je suis fière de mon parcours. C’est une belle récompense et c’était aussi important pour les sourds. »

Quant à la polémique qui a fait suite à son élection, alors que le public l’avait largement plébiscitée, elle estime que cela lui a ouvert les yeux. « Si je n’ai pas été élue Miss France, c’est peut-être à cause de ma surdité. Mais la deuxième place, c’est formidable. »

Six ans après. Aujourd’hui, Sophie Vouzelaud affirme que « cette élection a changé ma vie à 150 % grâce notamment à Geneviève de Fontenay (*). Mais je suis restée la même. »

Aujourd’hui, âgée de 25 ans, la Saint-Juniaude déborde d’activité. Ambassadrice pour une marque de lunette et une banque, elle est également actrice, marraine de la fédération des sourds de France, du secours populaire et de la SPA de Limoges.

Une grande fierté. Quand elle a appris que l’élection de Miss France avait lieu cette année dans la région, elle a ressenti « une grande fierté pour Limoges. C’est une grande première qui met en valeur notre Limousin ». Le 8 décembre, alors qu’elle n’a pas reçu d’invitation pour l’élection nationale, Sophie Vouzelaud sera au Futuroscope, cette fois-ci en temps que marraine du Téléthon.

(*) Au sujet du conflit qui a opposé Geneviève De Fontenay et la société Miss France, Sophie Vouzelaud explique : « J’apprécie toujours Geneviève De Fontenay, mais je n’ai pas à prendre position pour l’un des deux camps. »

Source : http://www.lepopulaire.fr © 2 Décembre 2012 à Limoges

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.