Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
<> <>
Hauts de Seine Habitat

Natitingou: Une école maternelle pour les enfants sourds

Une école maternelle pour les enfants sourds est inaugurée le samedi 3 novembre 2012 sur la paroisse Notre-Dame de la paix. L’Eucharistie est animée par la chorale Saint Fillipo de Perporiyakou. Dans son homélie l’administrateur apostolique, le Père Antoine Sabi Bio, a rendu grâce au Seigneur pour le don de la communauté des Salésiennes des Sacrés-Cœurs. Après avoir remercié la congrégation des sœurs salésiennes représentée par la vicaire générale, sœur Inès de Giorgi et la conseillère Sœur Pina de Carlo, il a remercié Marcello Cartani, conseiller de la Mission Effata, l’ingénieur Vito Paparella, et le couple Angelo et Béatrice Peronne qui a financé une salle de classe de la maternelle en mémoire de leur fils Mateo, décédé dans un accident de circulation à l’âge de 20 ans. Le Père Antoine a insisté sur l’amour des enfants sourds en nous rappelant qu’ils ont leur place parmi nous et le droit à la vie. Il a remercié les Sœurs Salésiennes qui permettent à ces enfants d’être éduqués et épanouis parmi leurs frères entendants.

A la fin de la messe, l’école maternelle a été bénie. Cette bénédiction est suivie des discours et d’une représentation théâtrale. Le passage de la troupe de danse des enfants sourds a été l’instant le plus joyeux de la cérémonie. Les invités étaient ravis de voir ces enfants exécuter des mouvements uniformes au son des tambours et au rythme de la musique moderne.

Dans son discours de remerciement, la vicaire générale, tout en exprimant sa joie pour ce qui se fait déjà dans l’école, a fait savoir qu’il restait encore beaucoup à faire pour l’intégration et l’insertion des enfants, l’équipement du centre pour le dépistage du niveau de surdité et l’acquisition des prothèses pour permettre aux enfants d’améliorer leur capacité auditive.

Depuis 5 ans, l’internat Saint Filippo Smaldone des sœurs Salésiennes des Sacrés-Cœurs, accueille les enfants sourds pour leur formation et leur intégration dans la société. Il suffit de faire un tour à Natitingou pour voir se réaliser le verset: « … les sourds entendent… » (Mt 5,11) grâce au dévouement des Sœurs et à la générosité de la Mission Effata, une association de laïcs engagés basée en Italie.

L’internat Saint Filippo Smaldone créé en 2007 pour accueillir les enfants sourds a permis de se rendre compte que beaucoup d’enfants souffraient de ce handicap dans notre diocèse. Conçu pour accueillir les enfants mal-entendants de 5 à 13 ans, les Sœurs ont vite été débordées par le nombre d’enfants venant de tous les coins du diocèse.

Le centre compte actuellement 56 enfants qui suivent une éducation spéciale avant d’être intégrés à l’école catholique Saint Victor où ils suivent les cours avec leurs amis entendants.

Après 5 années d’expérience, la congrégation a senti la nécessité d’une école maternelle pour permettre aux enfants de commencer très tôt l’amélioration de leurs compétences linguistiques et communicatives en même temps que les enfants bien portants. Selon la Sœur Inès de Giorgi, vicaire générale de la congrégation : « la maternelle est le lieu où le processus d’intégration entre enfants sourds-muets et enfants-entendants commence. Un brassage qui permet à l’enfant sourd-muet d’utiliser dès le bas âge une communication pauvre mais réelle  en face des autres pour se faire comprendre. » Pour parvenir à réaliser ce projet, les Sœurs Salésiennes des Sacrés-Cœurs sont aidées par la Mission Effata. Cette association de laïcs engagés est née après la canonisation de leur fondateur Saint Filippo le 15 octobre 2006. Les membres de Mission Effata soutiennent les œuvres  des Sœurs Salésiennes des Sacrés-Cœurs en Afrique, en Asie, en Europe et en Amérique Latine. Grâce à leur générosité, les sourds  de la région de l’Atacora bénéficient désormais d’une éducation à l’école maternelle.

Le bâtiment de l’école maternelle des sourds de Natitingou, en forme de polygone, est une inspiration à partir de l’initiation chrétienne. Selon l’ingénieur Vito Paparella, la maternelle est le lieu de l’accueil et de l’initiation dans la famille des apprenants. C’est pourquoi, il a conçu la cour interne en forme de baptistère qui rappelle au chrétien le lieu de l’accueil lors du baptême qui fait entrer dans la grande famille des enfants de Dieu. En concevant cette forme, il confie les enfants à Dieu.

Source : http://www.lacroixdubenin.com © 16 Novembre 2012

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.