Le centre éducatif des sourds- aveugles est à l’étroit à Poitiers

Les salariés ont débrayé

Une trentaine de salariés de l’APSA, l’association qui gère des centres d’accueil pour sourds et sourds-aveugles, ont manifesté devant les locaux de l’avenue de la Libération, à Poitiers, hier en début d’après-midi. Ils estiment que la direction ne répond pas aux sollicitations que font remonter les représentants du personnel, notamment dans les domaines de l’accueil des enfants. « Il y a 18 mois, un orage a rendu inutilisables nos locaux de l’institution de Larnay, explique un salarié. Le personnel et les 30 enfants du Cessa (Centre d’éducation spécialisé pour les sourds-aveugles) ont été transférés ici, mais les locaux sont trop petits et les conditions d’accueil ne sont plus acceptables. » L’accueil d’une jeune fille dans un local de 5m2 a été la goutte d’eau qui a fait déborder le débrayage.

De son côté, la direction de l’APSA invoque l’urgence qui a présidé au transfert du Cessa. « Les conditions actuelles ne sont pas optimales, mais sont connues de l’Agence régionale de santé. La construction de nouveaux locaux débutera au printemps pour s’achever en juin 2014. » La direction indique enfin qu’elle « fait au mieux pour gérer cette situation d’urgence et répondre aux questions des salariés »

Source : http://www.lanouvellerepublique.fr © 7 Décembre 2012 à Poitiers

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.