La main des sourds

Quand les sourds de Poitiers signent un ” flashmob ” géant

Les sourds signent une danse percutante devant l’hôtel de ville.

A l’occasion du tricentenaire de l’Abbé de l’Épée, fondateur du langage signé, la communauté des sourds de Poitiers a réalisé hier à 12 h 15 un flashmob sur le parvis de l’hôtel de ville.

Avec leurs gants blancs, ils ont signé une courte chorégraphie reprise par les passants intrigués par le ramdam des percussions des Pictoquieros. Ils ont été très rapidement rejoints par des jeunes sourds happés par les vibrations des instruments. « Le but est de rassembler les sourds et les entendants », précise Dominique Clément, directeur de l’Institut régional des jeunes sourds. « L’idée est de rendre visible la communauté des sourds de Poitiers », ajoute-t-il.
Hier soir à 19 h 45, c’est la Maison des étudiants qui a été prise d’assaut. Le flashmob a continué au rythme de la batucada avant de laisser place au concert slam de Lhomé. Linda Dupuis a signé les paroles accompagnée d’un pianiste, Gérald Villain. La communauté sourde de Poitiers ne se sera sans doute jamais aussi faite bien entendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.