La main des sourds

Deux étudiants sourds sur la voie du journalisme

Wallès, à la caméra, et Sandy assise présenteront à partir du printemps 2013 le premier Le journal télévisé pour sourds et malentendants

La société Websourd et Sciences Po Toulouse ont conclu un accord pour la formation d’étudiants en journalisme. Deux élèves ont démarré le cursus depuis la rentrée.

Assis à son bureau où s’empilent les médias du jour, Wallès réfléchit à son prochain reportage vidéo en langue des signes (LSF). Depuis septembre, ce jeune homme sourd de 27 ans a été embauché en contrat professionnel pour intégrer l’équipe de rédaction du site d’informations destiné aux personnes malentendantes Websourd.org. Le journalisme, ça le titille depuis quelques années déjà, mais aucune formation adaptée à son handicap n’existe aujourd’hui en France. Alors quand Sciences Po Toulouse et Websourd ont conclu un partenariat inédit à la rentrée, pour former en alternance des étudiants sourds sur deux ans, il a sauté sur l’occasion !

Des sujets “tendances”

« Je n’aurais jamais pu intégrer une telle école sans ce dispositif, estime cet originaire de Nouvelle-Calédonie qui partage son emploi du temps entre les cours à l’IEP et les reportages pour Websourd. C’est vraiment bien car on apprend tous les jours de nouvelles choses». Comme lui, Sandy est la seconde heureuse élue du programme. A l’aise devant la caméra, elle aime particulièrement traiter des sujets « tendance » comme ces “box” qui permettent de recevoir tous les mois des cadeaux surprises autour de thématiques comme la gastronomie, la beauté ou le bien-être. « Le concept est très répandu chez les entendants, mais je trouvais intéressant de faire connaître l’idée auprès de la communauté sourde », indique cette ancienne étudiante en gestion de 26 ans. Et des reportages comme celui-là, Websourd entend bien les multiplier.

Un lancement prévu au printemps 2013

« Nous travaillons à améliorer le contenu de notre site d’informations afin de proposer des sujets plus pro, réalisés par nos journalistes, et non plus seulement de la traduction de dépêches », explique Marylène Charrière, responsable du développement éditorial de cette future web TV dont le lancement est prévu au printemps 2013. L’été dernier, Websourd avait d’ailleurs déjà testé l’idée en proposant un journal télévisé relatif aux JO de Londres en LSF. « Ca a été un réel succès d’audiences avec 7000 vues sur deux semaines, ce que nous réalisons d’habitude en un mois », se félicite la journaliste qui espère bien faire exploser le compteur avec l’arrivée sur le site d’un JT quotidien.

  • Source : http://www.metrofrance.com © 18 Novembre 2012 à Toulouse

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.