La main des sourds

Un couple de sourds enfermé deux heures dans un magasin

Ces deux jeunes gens souffrant de surdité ont été bien surpris de se retrouver enfermés dans le Carrefour Market Jacquart.

Quand on dispose de toutes ses facultés auditives, on peut réagir à l’annonce de la prochaine fermeture d’un magasin, mais quand on est sourd, c’est autre chose.

D’où la mésaventure survenue la semaine dernière à un couple de jeunes gens, un jeune homme et une jeune femme de vingt-vingt-cinq ans, souffrant de ce handicap.
C’était jeudi 13 septembre, en fin de journée. Ils étaient entrés faire des courses au supermarché Carrefour market de la rue Gosset à Reims (Carrefour Jacquart) alors qu’il était autour de 19 heures. Or le magasin ferme habituellement à 20 heures. Les clients tardifs sont avisés de la fermeture imminente par un message sonore, mais celui-ci a complètement échappé à nos deux jeunes, et pour cause. Comme ils nous l’ont raconté (par l’intermédiaire d’un interprète), ils ont donc été surpris de voir les lumières s’éteindre, et de se retrouver brusquement seuls dans le magasin fermé à clef.

Libérés par la police

Heureusement à notre époque, il existe des portables, et il existe même aussi un service d’urgence pour les malentendants, le 114.
Notre couple a ainsi pu alerter la police sur son inconfortable situation, mais la libération n’a pu se faire effectivement qu’au bout de deux heures d’attente.
Finalement tout s’est bien terminé, mais on peut se demander ce qui se serait passé sans téléphone portable. Les deux prisonniers auraient-ils dû patienter jusqu’au lendemain matin, ou bien auraient-ils été contraints de déclencher l’alarme ? On peut aussi se demander comment deux clients peuvent se retrouver enfermés dans un magasin sans que personne ne s’en rende compte. Nous n’avons pu joindre hier le directeur du magasin pour lui poser la question. Fort heureusement, il semble que ce genre d’incident reste plutôt rare.

2 commentaires
  1. sylvie dit

    ce n’est pas normal du tout ce que ce jeune couple a vécu,que font donc les gardiens de la ronde pour la veille de la nuit?,ils auraient pu prévenir ces gens de la fermeture exceptionnelle! ou même afficher à la vitrine d’une fermeture plus tôt que d’habitude…il y a eu un dysfonctionnement d’information.Heureusement que nous vivons l’époque des portables!.Il m’est déjà arrivé d’observer le nombre de clients diminuer et qu’un vigile se joint à moi pour me l’informer,c’est une procédure normale.

  2. do dit

    je trouve ce n’est pas normal pour la sécurité et la verification avant de fermer au magasin…c’est du jamais vu!ca peut arriver…mais heureusement ses portables sont là c’est utile!!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.