Sourds-muets d’Europe. Unis et «inclus» dans la société

Des jeunes Français, Allemands et Estoniens, sourds et muets, ont visité l'exposition de La Citrouille.
Des jeunes Français, Allemands et Estoniens, sourds et muets, ont visité l’exposition de La Citrouille.

Une quinzaine de jeunes sourds et muets venus de toute la France, et même d’Allemagne et d’Estonie, utilisent le biais du sténopé (dispositif photographique très simple) pour travailler sur le thème de «l’inclusion» (par opposition à exclusion) qu’ils recherchent en dépit de leur handicap. Malgré la barrière linguistique, que la langue des signes permet de réduire sans toutefois l’abolir, ces jeunes, qui connaissent des situations personnelles très diverses, sont parvenus à mieux se connaître et ont mené à bien une réalisation commune. Ce séjour européen, organisé par la Ligue de l’enseignement et dirigé par Bruno Capel, se déroule à Perros-Guirec, mais c’est à LaCitrouille que sont exposées depuis jeudi les photographies obtenues par un moyen primitif mais original. L’inauguration s’est prolongée par un concert auquel les jeunes ont participé de grand coeur. La présence d’une interprète en langue des signes durant tout le séjour leur a été fort utile, mais ce soir-là, ils n’avaient nul besoin de son truchement pour communiquer leur goût du rythme, de la musique, et leur plaisir d’être ensemble…

Source : http://www.letelegramme.com © 23 Juillet 2012 à Saint-Brieuc

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.