A la une

Hadjidj : « Fier d’être sourd! »

Slimane Hadjidj évolue le samedi avec une équipe de malentendants et le dimanche au sein d’une formation de joueurs « valides ». « Il n’y a jamais eu de rejet, même si la communication sur le terrain n’était pas évidente », observe-t-il.
Slimane Hadjidj évolue le samedi avec une équipe de malentendants et le dimanche au sein d’une formation de joueurs « valides ». « Il n’y a jamais eu de rejet, même si la communication sur le terrain n’était pas évidente », observe-t-il.

L’équipe de France entamera la semaine prochaine le Mondial en Turquie. Neuf Franciliens, dont le défenseur val-d’oisien de l’USS Argenteuil, brigueront le titre suprême.

Slimane Hadjidj disputera, à partir de mardi (1er match contre la Grèce) en Turquie, sa 2e Coupe du monde. Sourd de naissance, ce vidéoconseiller client (29 ans) a la particularité de jouer chaque samedi avec l’équipe des malentendants de l’USS Argenteuil (3e du championnat national cette saison) et le dimanche avec les « valides » à Villeneuve-la-Garenne en 1re Division départementale (11e niveau dans la hiérarchie du football français).

Quelles sont vos ambitions pour cette Coupe du monde?
SLIMANE HADJIDJ. On a terminé à la 3e place de la Coupe du monde en Grèce en 2008. L’objectif est donc de finir sur le podium, mais on rêve tous secrètement de faire un peu mieux.

Cela représente quoi pour vous de porter le maillot bleu?
C’est une source de motivation supplémentaire. Représenter son pays est quelque chose d’unique. Mes proches sont très heureux pour moi. Je suis fier d’être sourd car, si je n’avais pas eu ce handicap, je n’aurais jamais pu participer à un Mondial.

A quel âge avez-vous joué au foot pour la première fois?
J’ai commencé à 13 ans à La Garenne-Colombes puis j’ai évolué à Courbevoie, Puteaux et maintenant à Villeneuve-la-Garenne. J’ai toujours été le seul sourd dans toutes les équipes que j’ai fréquentées au sein du Championnat de Paris. Mais mes coéquipiers ont toujours été sympas avec moi. Il n’y a jamais eu de rejet, même si la communication sur le terrain n’était pas évidente(sourire).

Comment avez-vous appris l’existence d’un championnat pour les sourds?

Lors d’un match amical en 2002 contre l’US Argenteuil, on m’a averti que ce club avait une équipe composée uniquement de malentendants. J’ai décidé de prendre une licence tout en continuant le foot le dimanche avec les potes. J’ai gravi tous les échelons qui me permettent aujourd’hui de compter 31 sélections en équipe de France. C’est génial !

Source : http://www.leparisien.fr © 13 Juillet 2012 à Paris

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
ajax-loader
Fermer

Adblock détecté

Cher lecteur, Vous voyez cette page car votre bloqueur de publicité est activé. Veuillez le désactivez puis cliquer sur "Accéder à Sourds.net" Pour vous remercier.