La main des sourds

A La Roche-sur-Yon, des vacances où la surdité devient la norme

L’atelier de poterie est l’occasion pour les personnes sourdes de se retrouver et d’échanger dans la langue qu’ils utlisent au quotidien : la langue des signes.
L’atelier de poterie est l’occasion pour les personnes sourdes de se retrouver et d’échanger dans la langue qu’ils utlisent au quotidien : la langue des signes.

Jusqu’à dimanche, la langue officielle du lycée Nature est celle des signes. 64 familles, confrontées à la surdité, participent à une Université d’été à La Roche-sur-Yon. Et pour une fois, ce sont les entendants qui se retrouvent en terre étrangère.

Dans la cour du lycée Nature de la Roche-sur-Yon, seuls les cris des enfants heureux et le bruit des ballons qu’ils frappent résonnent. Les parents, eux aussi, sont silencieux. Mais pas muets. Durant une semaine, la langue des signes y est la langue officielle. Et ce pour l’Université d’été 2LPE (2 langues pour une éducation). Dans ce véritable « bain linguistique » pour petits et grands, les gestes disent tout.

« La langue des signes est une vraie langue. Ici, les entendants sont ni plus ni moins qu’en terre étrangère, indique une traductrice bénévoleQuelque part, ce sont eux les handicapés », s’amuse t-elle. L’image est bonne. Les rôles sont totalement inversés entre sourds et malentendants dans cet endroit où la gaieté rayonne. Les enfants courrent, rient et les parents échangent leurs expériences dans un bar improvisé. Le son ne manque à personne et tous les malheurs, les critiques et les jugements ont disparu.

Source : http://www.larochesuryon.maville.com © 10 Juillet 2012 à La Roche-sur-Yon

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.