La main des sourds

Site > Être infirmière en situation de handicap : une intégration difficile

« Il faut savoir que j’ai plusieurs casquettes en étant sourde. Je maîtrise la Langue des Signes Française et je suis oraliste, c’est-à-dire que je parle comme tout le monde. Du coup, je peux aussi servir d’interprète LSF pour les patients sourds accueillis aux Urgences. Je suis également capable de lire sur les lèvres et cela peut s’avérer très utile pour communiquer avec les patients trachéotomisés, ou affaiblis. La plupart du temps, les gens ne remarquent même pas mon handicap », témoigne-t-elle.

>>> Site <<<

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.