Au festival Sign’ô, les entendants à l’écoute des sourds

0

Les sourds se font entendre ce week-end à Toulouse à l’occasion d’un festival original, « Sign’ô« , qui donne la parole à des comédiens, clowns… s’exprimant sur scène en langue des signes devant un public composé en grande partie d’entendants.
« Sign’ô » veut montrer que « les sourds ont quelque chose à apporter aux entendants, que nous sommes là et que nous souhaitons être accessibles », a expliqué à l’AFP en « signant » la présidente de Act’s, l’association organisatrice, Florence Houmad.

Le festival, qui se déroule tous les deux ans, avait accueilli lors de sa dernière manifestationquelque 1.500 personnes, dont 60% de sourds et 40% d’entendants, venus de toute la France, d’Italie ou de Chine.
Sa date correspond cette année au 300e anniversaire de la naissance de l’abbé Charles-Michel de L’Épée, initiateur de la langue des signes.
Les spectacles – théâtre, opéra-danse, marionnettes, one man show… – sont présentés en langue des signes, mais doublés pour « promouvoir la culture des sourds et permettre en même temps aux entendants de la découvrir », a noté Florence Houmad.
Le festival comporte notamment huit grands spectacles au Centre culturel des Mazades, dont du théâtre avec les troupes Pi-Sourd ou La Mouée, de la danse avec la Compagnie Danse des Signes, ou du cirque théâtral et musical avec le Katakustik théâtre. D’autres spectacles (chansons, contes, récits…) et des ateliers seront également proposés aux spectateurs.
Pour les participants, ce festival est « une forme de reconnaissance de leur statut de comédiens car ils peuvent montrer leur travail au plus grand nombre », a souligné Mme Houmad.
Toulouse est une des seules villes de France où les sourds peuvent suivre un parcours scolaire complet en langue des signes, soit dans des classes particulières, soit dans des classes mixtes avec un traducteur.
L’association Act’s s’est donné pour mission de développer la mixité sourds/entendants et de favoriser l’accès des sourds aux pratiques culturelles.

Source : http://www.leparisien.fr © 2 Juin 2012 à Toulouse

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.