Une langue silencieuse à entendre avec les yeux

Dans le cadre d’une découverte de la culture sourde, la médiathèque a proposé, samedi, des ateliers d’initiation à la langue des signes.

En deux signes, Magdalena Lacroix demande…

C’est une langue étrange mais non étrangère. Sa grammaire s’appuie sur les expressions du visage, du corps. Nous l’entendons avec les yeux. Samedi, Magdalena Lacroix, de l’association poitevine « 2 langues pour une éducation », a animé des ateliers d’initiation à la langue des signes, sa langue, à la médiathèque communautaire de Parthenay. Une quinzaine de participants étaient réunis dans une salle, leurs regards rivés sur Magdalena.

Une langue subtile

Tout commence par un signe : la jeune femme porte sa main sur sa bouche et semble souffler un baiser. Elle n’a pas besoin d’écrire au tableau pour être comprise. Tout le monde répond à son bonjour. Le regard de Magdalena plonge dans celui de son interlocuteur, le retient dans la conversation. Cette langue implique l’autre, l’oblige à la sincérité. L’autre, celui que l’on désigne du doigt. Un geste considéré comme malpoli par les entendants mais qui signifie « Tu » ou « Vous » pour les sourds.
Exercice pratique : Magdalena invite les participants à un jeu de mime. On reconnaît tout de suite les passionnés de Times up ou de son ancêtre, le Taboo ! Les démonstrations sont souvent longues. Il est vrai qu’il n’est pas facile de mimer une pastèque ou un phare. Tous s’amusent. Magdalena sourit face aux efforts de chacun. Elle traduit en un geste ou deux. Tout est plus simple et pourtant tout aussi expressif en langue des signes. Dans la salle, depuis une heure, le silence flotte. Pas un mot. Pas un murmure. Les participants auraient-ils perdu leur voix ? « Parler aurait été traduire, remarque Françoise, et je voulais entrer dans la langue ». Et surtout, comme le souligne Marie, « nous n’avions pas besoin des mots. Nous avons parlé mais autrement ». Il suffit d’un signe…

Source : http://www.lanouvellerepublique.fr© 30 Avril 2012 à Parthenay

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.