La main des sourds

Un graff recouvre le mur du gymnase de la Persagotière

Pendant cette première semaine de vacances, en partenariat avec le collectif Plus de Couleurs, huit sourds de l’Institut de la Persagotière, participent à un stage graff en réalisant une fresque recouvrant l’un des murs du gymnase. Ce dernier est voué à la démolition prévue par le futur programme de reconstruction du site.

Il ne faudra pas plus de trois jours pour le groupe de filles et garçons pour recouvrir les 50 m² du gymnase. « C’est une oeuvre éphémère entièrement réalisée à la bombe. En laissant vagabonder notre imaginaire, elle représente, entre autres, le frère Louis, le fondateur de l’Institut. Nous avons aussi voulu mettre des mots qui nous représentent en tant que sourd », expliquent les jeunes et l’éducatrice à l’initiative du projet, Aurélie Souplet, ainsi qu’Antoine du collectif Plus de Couleurs.

Source : http://www.ouest-france.fr © 12 Avril 2012 à Nantes

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.