La main des sourds

SURDITÉ : Pour ou contre le dépistage systématique du nourrisson?

Le projet de Loi avait été voté en décembre 2010, voilà le dépistage précoce des troubles de l’audition organisé, avec cet arrêté du 23 avril publié au J.O. du 4 mai. N’en déplaise à la Fédération nationale des sourds de France (FNSF) qui revendiquait depuis le départ, le retrait pur et simple du projet de loi et s’oppose à l’ultra-médicalisation de l’après-dépistage.

En France, seuls 25 % des nourrissons sont aujourd’hui dépistés alors que dans certains pays, comme le Danemark ou la Bulgarie, le taux de dépistage atteint respectivement 98 % et 79 %. Or la surdité permanente néonatale bilatérale touche en moyenne 1 nouveau-né sur 1000. C’est l’anomalie congénitale la plus fréquente à la naissance. Dès 2008, l’Académie nationale de Médecine recommandait le dépistage des problèmes d’audition de l’enfant dès la naissance, au sein même des maternités, le dépistage de la surdité plusieurs semaines après la sortie entraîne un taux de « perdus de vue » proche de 50%.

Le dépistage, gratuit et systématique, comprendra un examen de repérage des troubles de l’audition, proposé systématiquement, avant la sortie de l’enfant de l’établissement, des examens réalisés avant la fin du troisième mois de l’enfant lorsque l’examen de repérage n’a pas pu avoir lieu ou n’a pas permis d’apprécier les capacités auditives de l’enfant et une information des parents, si besoin, sur les différents modes de communication existants. Le dispositif sera coordonné par les Agences régionales de santé (ARS).

Les personnes atteintes de surdité qui ne considèrent pas leur surdité comme un handicap voyaient, dans ce dépistage, une atteinte à leur intégrité. La Fédération nationale des sourds de France (FNSF), globalement favorable au dépistage craignait une trop forte médicalisation après repérage et avait insisté sur la nécessité d’une information aux parents, ce que le texte a bien prévu.

Source : http://www.santelog.com © 4 Mai 2012 à France

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.