Le débat Hollande / Sarkozy traduit en langue des signes sur LCP et Public Sénat

Avant l’échéance du 6 mai prochain, François Hollande et Nicolas Sarkozy vont s’affronter lors du grand débat télévisé du mercredi 2 mai. Le rendez-vous sera retransmis en direct sur TF1 et France 2, mais également sur les chaînes LCP-Assemblée Nationale et Public Sénat.

Pour ce débat de l’entre-deux tours, les chaînes parlementaires vont déployer un dispositif exceptionnel. Ainsi, dès 20 heures, le face-à-face entre le candidat PS et le candidat UMP sera proposé en direct et en intégralité, et traduit en langue des signes.

Avec « une volonté d’ouvrir le débat à tous les publics », les chaînes parlementaires s’inscrivent dans la lignée d’un progrès déjà instauré dans les nombreux meetings des différents candidats au cours de la campagne du premier tour. Tandis que les chaînes hertziennes proposeront le sous-titrage pour les personnes sourdes ou malentendantes.

« Nous avons souhaité renouveler ce dispositif de traduction en Langue des Signes Française proposé en 2007 et qui avait été salué par l’ensemble des publics. La mission citoyenne de nos chaînes nous conduit naturellement au quotidien et à l’occasion d’événements politiques exceptionnels à contribuer à l’accessibilité de ces grands rendez-vous à TOUS les téléspectateurs » ont ainsi déclaré Gérard Leclerc et Gilles Leclerc – respectivement président de LCP-Assemblée nationale et Public Sénat – dans un communiqué.

Source : http://www.toutelatele.com Photo : autres © 25 Avril 2012 à France

3 commentaires
  1. Chouaib Tabarani dit

    Voilà, je serai découvert de cette émission de l’élection présidentielle. Mais je suis marocain que je ne vote plus, et donc j’aurai regardé sur le combat pour deux candidats comme ça

  2. pailler thierry dit

    oui , la main avec L.S.F ok

  3. SABGO Flavienne dit

    Belle initiative! Vivement que cela contamine mon cher pays Le Bénin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.