Les écoliers initiés à la langue des signes

0
Roger Rodriguez et Bénédicte Gourdon ont fait découvrir aux écoliers la langue des signes.

Jeudi et vendredi, ont eu lieu les rencontres d’auteurs, en partenariat avec l’office culturel de la Communauté de communes et des bibliothèques de Duras et Lévignac-de-Guyenne.

Cette année, ces rencontres ont eu pour thème la langue des signes, avec Bénédicte Gourdon psychologue de l’enfance, entendante, qui connaît la langue des signes, et Roger Rodriguez, enseignant en langue des signes français, et sourd. Bénédicte et Roger ont créé les imagiers de la collection « Signes », aux éditions Thierry Magnier, dans le but d’offrir un support de lecture, commun aux enfants sourds et aux enfants entendants, chaque signe étant représenté et accompagné d’illustrations colorées, expressives et rigolotes.

Les deux intervenants ont rencontre les élèves de cycle 2 des écoles d’Auriac, Saint-Sernin, Lévignac-de-Guyenne, Soumensac, Villeneuve-de-Duras et Duras. Chaque classe a travaillé sur un thème précis : signes d’école, signes de la maison, l’ABCD des signes, etc.

Et pour téléphoner ?

Lors de leur rencontre, les écoliers ont posé de nombreuses questions à Roger Rodriguez : « Comment fais-tu pour téléphoner, quand la sonnerie de ta porte d’entrée de maison retentit, comment es-tu alerté… » Roger Rodriguez, via Bénédicte Gourdon, a ainsi pu répondre à ces jeunes qui ont aussi appris quelques signes pour communiquer directement avec Roger. Cet echange fructueux, suscitant le questionnement de ce jeune public, a été l’occasion d’une leçon de tolérance démontrant que les malentendants aussi bien que les entendants peuvent s’adapter à toute situation. Bénédicte Gourdon et Roger Rodriguez sont allés, jeudi soir et vendredi soir, à la rencontre du public aux bibliothèques de Lévignac-de-Guyenne et de Duras.

Source : http://www.sudouest.fr © 4 Avril 2012 à Bordeaux

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.