La main des sourds

Portrait d’une traductrice en langue des signes

AO Kaliyan travaille pour Krousar Thmey depuis 13 ans. D’abord en tant que professeur pour les élèves aveugles puis comme professeur pour les élèves sourds à Chbar Ampov, en banlieue de Phnom Penh, elle est aujourd’hui traductrice en langue des signes auprès d’étudiants soutenus par la fondation cambodgienne.

Après avoir appris en trois mois la langue des signes enseignée aux enfants, Kaliyan partage aujourd’hui son temps entre l’école pour enfants sourds où elle traduit des cours d’informatique, le lycée public de Chbar Ampov au sein duquel elle aide les enfants sourds à comprendre les cours et l’Université Asia-Europe où elle intervient comme assistante auprès de quatre étudiants en informatique depuis trois mois.

Son rôle est de s’assoir avec les étudiants et de signer les informations que donnent les professeurs à l’oral. Les quatre élèves ayant cours tous les après-midis, Madame LAO les suit ainsi pendant leurs cours d’informatique bien sûr, mais aussi de culture khmère, d’administration, de civilisation et d’anglais.

Dès le premier cours, les autres élèves ont été très intéressés pour apprendre la langue des signes. Ils demandent régulièrement à Kaliyan des conseils pour communiquer avec leurs camarades sourds, conseils qu’elle prodigue avec beaucoup de plaisir.

Sans son intervention, ces quatre étudiants ne pourraient pas suivre de cours à l’université. Consciente de ce besoin, Kaliyan espère que de plus en plus de professeurs pourront à l’avenir faire le même travail qu’elle pour aider les étudiants, qui pourront alors suivre des études et trouver un travail qui leur correspond.

Le défi qui s’impose maintenant à elle est de réussir dans les mêmes études que ses élèves puisqu’elle a décidé de suivre elle aussi, en cours du soir, la même formation à l’Université Asia-Europe !

Source : http://www.krousar-thmey.org © 3 Janvier 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.