La main des sourds

Des auxiliaires pour les élèves

À la rentrée Mathieu sourd et dyspraxique avait dû se passer d’AVS. Deux auxiliaires viennent finalement d’être nommés à l’école Louis-Lechère, mais ce n’est pas encore assez pour Hélène sa maman.

Le nombre trop faible d’auxiliaires de vie scolaire aux côtés des enfants handicapés avait fait scandale à la rentrée. Un mois après la situation s’est un peu améliorée.

C’était le plus gros couac de la dernière rentrée en Saône-et-Loire, le manque cruel d’Auxiliaires de Vie Scolaire (AVS) aux côtés des élèves handicapés. 525 postes et 15 000 heures d’accompagnement avaient été promis, mais le jour de la rentrée on ne comptait finalement que 213 auxiliaires et 7 500 heures suite à des réductions de budget décidées au cœur de l’été. Face à la colère de nombreux parents, l’inspecteur d’académie avait lui même reconnu une « situation préoccupante » et demandé une rallonge exceptionnelle au rectorat. Une semaine après la rentrée, il prévoyait finalement une enveloppe de 10 000 heures. Nous avons recontacté hier l’inspection académique de Saône-et-Loire, et, bonne nouvelle, la rallonge du rectorat a une nouvelle fois été étendue. François Bourguignon évoque désormais près de 11 000 heures d’accompagnement et 316 Auxiliaires de vie scolaires aux côtés des élèves en difficultés. « La situation va vite s’améliorer, mais nous avons encore du mal à recruter tous les AVS dont nous avons besoin », confiait hier l’inspecteur. François Bourguignon a par contre assuré que deux postes d’AVS avaient été créés à l’école Louis-Lechère de Chalon où est scolarisé le petit Mathieu, sourd et dyspraxique, dont l’histoire vous avez émue dans le JSL du 7 septembre dernier. Une AVS collective est déjà sur place et une autre a été nommée en maternelle. Hélène, la Maman de Mathieu, attend, elle, toujours avec impatience l’annonce d’un nouveau poste.

Source : http://www.lejsl.com © 4 Octobre 2011 à Saône et Loire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.