A la une

Un excellent dialogue pour sourds

Les enseignants belges et français ont eu des échanges pédagogiques fructueux.

Le programme Comedius est un programme spécifique de l’Union Européenne qui permet les échanges et la coopération entre les établissements scolaires de différents pays.

Dans ce cadre, une équipe de pédagogues Belges est venue cette semaine à Ramonville pour échanger avec ses homologues français: les méthodes, les difficultés et les réussites de l’insertion des enfants sourds dans une scolarité générale en école maternelle et élémentaire avec utilisation de la langue des signes. Benoit Jacquemart, directeur de la communauté scolaire Sainte-Marie de Namur (1 200 élèves de la maternelle au lycée), Céline Biset, directrice d’Ecole et surdité (classes bilingues intégrées en milieu ordinaire à Sainte- Marie) et Valérie Léonard, coordinatrice des classes bilingues avec une délégation d’enseignantes belges ont apprécié le fonctionnment ramonvillois, en pointe dans ce domaine.

Les échanges ont été fructueux car les techniques et les supports pédagogiques qui globalement se ressemblent, connaissent tout de même des spécificités intéressantes.

Des surprises cocasses

L’utilisation de la LSFB (langue des signes française belge) et de la LSF (langue des signes française) sont presque identiques avec quelquefois des surprises cocasses … ainsi le même signe qui qualifie la « classe » (une classe dans l’école) en LSFB signifie… « poulet » en LSF. L’essentiel est souvent comparable mais des différences sont notables – à titre d’exemple l’heure belge d’enseignement ne dure que 50 minutes (durée optimisée pour obtenir la meilleure attention des enfants) et donc le rythme scolaire n’est pas le même avec des journées qui se terminent vers 15H15 et moins de vacances en Wallonie qu’en Midi-Pyrénées.

Les enseignants namurois et ramonvillois ont connu une semaine studieuse et passionnante. Leur seul regret a été météorologique car la neige a perturbé sensiblement l’organisation de l’enseignement et un certain absentéisme a affecté quelques élèves. Cette coopération continue car en avril une équipe d’enseignantes de Ramonville (écoles Gabriel -Sajus et Jean-Jaurès) ira à Namur pour consolider les partenariats.

(*) Jan-Amos Comenius, philosophe et pédagogue tchèque (1592-1670).

Source : http://www.ladepeche.fr © 9 Février 2012 à Ramonville

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
ajax-loader
Fermer

Adblock détecté

Cher lecteur, Vous voyez cette page car votre bloqueur de publicité est activé. Veuillez le désactivez puis cliquer sur "Accéder à Sourds.net" Pour vous remercier.