L’Association sportive des Sourds d’Arras envoie deux footballeurs en équipe de France

Florian Lion et David Chevreau avant leur départ pour Bordeaux en match amical.

Depuis 2010, l’ASSA se démarque par l’excellence de ses adhérents. Si bien que la Fédération française Handisport

a sélectionné deux de ses footballeurs, Florian Lion et David Chevreau, pour rejoindre les rangs de l’équipe de France. Samedi, ils prenaient la route pour Bordeaux où ils affrontaient l’équipe de la Bastidienne en match amical.

Chez David Chevreau, 35 ans, on est footballeur depuis quatre générations. Cet ancien fondeur en bijouterie qui a toujours eu « l’esprit foot » a occupé les buts caennais, rennais et angevins avant de rejoindre, en 2009, ceux de la cité atrébate. Séduit par l’existence d’une association sportive destinée aux sourds et malentendants, il s’entraîne également, depuis septembre, à Écourt-Saint-Quentin au sein d’une équipe dite ordinaire. C’est en 2010, lors de sélections nationales à Paris orchestrées par la Commission fédérale de football des sourds, qu’il fait mouche auprès de l’entraîneur Daniel Broche. « Depuis, ma vie a quelque peu changé. Je voyage beaucoup. Dernièrement, j’étais au Danemark pour disputer les championnats d’Europe de football handisport. » L’adepte du ballon rond n’hésite pas à confier la concurrence à laquelle les joueurs doivent faire face au sein d’une formation de grande envergure injustement méconnue.

Cette expérience à l’échelle nationale ne peut que rassurer Florian Lion. Du haut de ses 21 ans, ce grand brun n’en est pas à ses débuts. Après avoir joué en haut niveau à Abbeville en tant que milieu de terrain offensif, il rejoint l’ASSA en septembre et se qualifie d’emblée en équipe de France. Une sélection éclair qui fait figure d’exception selon Sébastien Braule, conseiller technique au sein de la FFH pour la région Nord – Pas-de-Calais. « Suite aux blessures d’un joueur qu’il fallait remplacer, Allain Brice, directeur technique de la fédération, m’a sollicité », détaille Florian.

Cette année, un troisième joueur est venu faire montre de ses talents à l’ASSA. Originaire de la région parisienne, Cisse Ousman, 21 ans, joue en nationale depuis ses seize printemps.

« On dénombre très peu d’associations sportives de malentendants. En région, nous sommes les seuls avec Ronchin et Valenciennes, d’où la venue de joueurs de tous horizons », précise Céline Pierru, interprète et trésorière de l’association.

Source : http://www.lavoixdunord.fr © 09 Janvier 2012 à Arras

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.