Au championnat régional de futsal, les sourds parlent avec leurs pieds

Les joueurs engagés éprouvaient une grande joie de participer à l’événement.

La salle Léo-Légrange sonne étrangement creux, alors que sur le terrain de football, les joueurs bataillent pour marquer les buts si précieux. Mais à part ce relatif silence, c’est un tournoi de football en salle (futsal) tout à fait classique qui se déroulait samedi au complexe sportif, situé face au centre administratif. Bienvenue au championnat régional de futsal pour sourds et malentendants.

C’est Claude Ramez, du comité régional handisport Nord – Pas-de-Calais, qui est chargé de faciliter la compréhension entre participants, organisateurs et journalistes. Pour autant, il est un langage international qui se comprend d’un bout à l’autre de la planète, sans avoir besoin des mains : celui des pieds, celui du football.

Samedi, à la salle Léo-Lagrange, se tenait le championnat régional de futsal pour sourds et malentendants. Cinq équipes étaient alignées, dont Arras, Ronchin et Valenciennes, ces deux dernières ayant envoyé deux équipes de cinq joueurs en terrain atrébate. « Ces associations sportives font partie du comité régional des sourds et malentendants, décrypte Claude Ramez. Pour ce qui est des règles, ce sont les mêmes, on joue comme les valides, sauf qu’on est sourds et qu’on n’a pas le droit de porter un appareil auditif, en cas d’accident. » Les arbitres sifflent aussi les actions litigieuses, en faisant des signes pour être bien compris. « C’est à main levée », sourit M. Ramez, sous les yeux de Céline Pierru, trésorière de l’association sportive des sourds d’Arras, qui s’est démenée également pour l’organisation de l’événement rassemblant des joueurs de 16 à 54 ans.

L’enthousiasme des sourds d’Arras ne date pas d’hier. L’association existe en effet depuis 1954. Actuellement, elle regroupe une soixantaine de personnes dans ses sections sportives de football, badminton et même pétanque. « Nous faisions partie de l’association sportive des sourds de France mais on nous a imposé d’entrer dans la fédération handisports », explique Claude Ramez, profitant de la présence de La Voix du Nordpour rappeler qu’il manque un peu d’argent pour les prochaines échéances. Même s’il sait que la période actuelle est difficile. Les 9, 10 et 11 juin prochains se tiendra en effet le championnat de France interrégional de football, une épreuve qui a permis à la région de se distinguer il y a deux ans en finissant à la troisième place. Cette année, Arras sera bien représentée puisque neuf joueurs atrébates sont d’ores et déjà sélectionnés pour participer à l’événement, détaille Cédric Piétain, président du club d’Arras. Entre-temps, le championnat de France de futsal se sera déroulé les 11 et 12 février à Bourges. •

Résultats : les Arrageois ont souffert face à la virtuosité des joueurs de Ronchin et Valenciennes. C’est Ronchin B qui s’est imposé devant Valenciennes-Anzin A et Ronchin A. Arras finit quatrième, Valenciennes-Anzin B cinquième. Meilleur buteur : Thibaut Laurent (Ronchin, 11 buts). Meilleur joueur : Ousman Cissé (Arras).

Source : http://www.lavoixdunord.fr © 16 Janvier 2012 à Arras

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.