Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
<> <>
Hauts de Seine Habitat

Les zombies de la BBC seraient-ils un canular ?

Sur Internet, l’histoire d’une employée de la télévision anglaise qui traduisait de façon totalement loufoque les journaux en langage des signes pourrait n’être qu’un fake…

JANVIER2012-19-1

Elle s’appelle Leslie Grange. La trentaine, physique de mannequin, la jeune femme est une célébrité outre-Manche : depuis sept ans, elle apparaît en bas à gauche de l’écran du très sérieux journal télévisé de la BBC. Son rôle : retranscrire en langue des signes les actualités présentées par les journalistes en plateau. Enfin, ça, c’était avant.

Leslie a été licenciée. Interrogé par le site internet The Poke, un responsable de la BBC raconte : « Des courriers suspicieux écrits par des spectateurs sourds déconcertés ont commencé à nous arriver peu après le tremblement de terre au Japon. Ainsi, des mails nous signalaient que des journalistes de la BBC auraient affirmé que des zombies radioactifs avaient été aperçus près de la centrale nucléaire de Fukushima. Au début, nous n’y avons pas prêté attention, nous pensions qu’il s’agissait d’un vaste canular destiné à nous déstabiliser. Puis nous avons reçu de nouveaux mails d’autres personnes sourdes qui s’inquiétaient de savoir si Rebekah Brooks (une célèbre journaliste anglaise, NDLR) était réellement soupçonnée d’avoir violé un singe.
 Ensuite on nous demandait si la BBC avait vraiment annoncé que le Premier ministre avait promis aux adolescents que désormais ils n’auraient plus rien à payer, que pour eux tout serait gratuit.
 C’est alors que nous avons compris qu’il y avait un problème avec le travail de Leslie Grange… »

Cliquez ici !

Mercredi, plusieurs médias, dont France-Soir, se sont emparés de cette incroyable histoire. Peut-être trop incroyable justement. Révélée en août dernier par The Poke donc, aucun autre site d’actualité britannique ne s’était emparé de l’affaire…

Ce qui pose une question : et si tout cela n’était qu’un fake ?

Source : http://www.francesoir.fr © 18 Janvier 2012 à  Grande-Bretagne

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.