Il s’amusait à tirer sur un collègue sourd !

Deuxième audience correctionnelle de l’année et la barre est déjà placée très haut en terme de bêtise ! A la barre, David, Ruffécois de 26 ans. Salarié de l’abattoir depuis sept ans, il n’est clairement pas aussi méchant que Joe Dalton mais au minimum aussi bête qu’Averell. A croire qu’Audiard l’a rencontré avant d’oser écrire sur la bêtise.

8 juin dernier. David prend sa pause de midi, sur le parking de l’abattoir avec trois amis. A une dizaine de mètres, un collègue quinquagénaire… sourd. David prend un pistolet à plomb, vise le collègue et tire. L’employé sourd sent une douleur au pied, n’a pas entendu la détonation évidemment, vois juste David, souriant et guoguenard, pointant une arme vers lui. « J’ai eu très peur », dit la victime. « J’ai encore peur ». Six jours d’ITT a dit lemédecin. Deux semaines plus tôt, le même David lui avait mis un Taser sous le nez. Apeuré, l’employé handicapé n’avait rien dit.

Pas fier à la barre, David s’embourbe dans ses explications. « C’était pas méchant », bredouille-t-il. « Si, tempête Dominique Chinour, le président. C’était aussi irrespectueux et d’une bêtise infinie ».

Gilles Fonrouge, le procureur, a parlé « d’humiliation », « d’atteinte à la dignité »« Il s’en prend a quelqu’un qui ne peut pas se défendre ». David écoppera de six mois de prison avec sursis et 300 euros d’amende.

Source : http://www.charentelibre.fr©  4 Janvier 2011 à Angoulême

2 commentaires
  1. AUFFRET Patrick dit

    le procureur pas assez sévère ??

  2. do dit

    c’est pas assez severe pour david!!!il faut avoir plus gros amende et la dureé de prison!!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.