La main des sourds

Le langage des sourds décrypte le patrimoine

À compter du 8 octobre et jusqu’au 17 mars, le service patrimoine offre la possibilité de partir à la découverte de la ville grâce au langage des signes. Des ateliers seront animés par Fabrice Monmarchon, sourd et muet. « Ce dernier, membre de l’Union régionale des associations de parents d’enfants déficients auditifs (Uradepa) de Brest ne sera pas là pour apprendre le langage des signes. Sa présence permettra une immersion dans une culture différente », explique Joanne Perrot, du service patrimoine.

Le public est d’ores et déjà invité à s’inscrire aux dix ateliers. En aucun cas, il sera possible d’intégrer les ateliers en cours de programme. « Lors de la première séance qui se déroulera en intérieur, le groupe devra être composé de douze personnes adultes » précise Joanne Perrot.

Fabrice Monmarchon fera découvrir les richesses du patrimoine sous trois angles. L’univers maritime de Concarneau, l’architecture de la ville et le regard des peintres. Sur des visuels fournis par le service du patrimoine le public sera amené à s’exprimer par le biais de mimes, d’expressions corporelles. « Les participants entreront par la gestuelle dans un univers où l’expression de la pensée devient poésie. Par cette démarche le public pourra s’approprier ce langage » espère Joanne Perrot.

Renseignements : ateliers le 8 et 22 octobre, le 5 et 19 novembre, le 3 décembre, le 14 et 28 janvier, le 11 février, le 3 et 17 mars. Tarif : 2,60 €/atelier. 02 98 50 39 17 ou patrimoine@concarneau.fr.

Source : http://www.ouest-france.fr © 1 Octobre 2011 à Concarneau

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.