Les sourds ont leur place au collège Jean Moulin à Caen

0
Faire du handicap une chose anodine : c’est le défi, unique dans l’Académie de Caen, que relèvent jour après jour au collège Jean Moulin, quatorze enfants atteints de troubles auditifs, les membres d’une équipe pédagogique spécialisée, mais aussi leurs camarades de classe.

“Nous souhaitons mettre en place une micro-société pour gommer les situations de handicap et permettre à chacun de se nourrir des différences des autres”, résume le principal, Jean-Louis Lacoste. A regarder l’affluence aux ateliers “langue des signes” proposés durant le temps libre du midi, le pari est en passe d’être gagné : “72 de nos 370 élèves entendants font le choix de suivre ces séances.”

Une traduction en direct
Au côté des trois assistantes de vie scolaire, un enseignant spécialisé, Jean-Luc Levrard, soutient  les enfants malentendants dans cet univers qui ne leur est pas a priori favorable. “Nous accueillons chaque élève sourd, quelque soit la langue qu’il pratique – lecture labiale ou langue des  signes”, explique-t-il. “Une fois en classe, nous lui traduisons en direct le cours de l’enseignante”.  Dans l’Académie de Caen, cette initiative trouve en amont un écho à l’école Guynemer, et se prolonge au lycée Rostand.

Source : http://www.tendanceouest.com © 7 Décembre 2011 à Caen

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.