Le SIPSE : des services pour des sourds, par des sourds

1

Faible revenu, fort taux de décrochage scolaire et d’analphabétisme, voilà la dure réalité de la communauté sourde. Cependant, une nouvelle ressource unique au Québec est désormais disponible pour contrer cette réalité.

En effet, depuis le mois d’août, le Service d’interprétation pour personnes sourdes de l’Estrie (SIPSE) offre de nouvelles ressources par l’entremise de ses nouveaux Services d’intervenants professionnels sourds de l’Estrie.

Ce qui distingue ces services, c’est que les trois intervenantes sont des sourdes et qu’elles possèdent un diplôme universitaire.

Les services offerts

Le Services d’intervenants professionnels sourds de l’Estrie du SIPSE est composé de trois professionnelles :

Natacha Gosselin, conseillère en adaptation scolaire et sociale :

Natacha dispense des services d’orthopédagogie aux élèves du primaire et du secondaire, du support pour les étudiants des niveaux collégial et universitaire et de l’aide en français aux adultes sourds.

Sarah Raîche-Rousseau, conseillère en communications adaptées :

Sarah est en charge de l’enseignement de la langue des signes québécoise (LSQ) à la population entendante de l’Estrie. De plus, elle offre des cours adaptés aux familles dont un des membres est sourd ou malentendant (qui entend très mal). Elle collabore également à l’adaptation des milieux de travail intégrant une personne sourde ou malentendante.

Karine St-Pierre, conseillère en emploi et en information scolaire et professionnelle :

Karine guide les personnes sourdes et malentendantes dans leurs démarches de recherche d’emploi de retour aux études. Elle les aide aussi à intégrer le marché de l’emploi et à conserver leur travail. Elle forme les usagers sourds et malentendants, lors de l’implantation et de l’interprétation par Webcam.

Une initiative bien reçue par la communauté

Bien que le SIPSE n’offre ces nouvelles ressources que depuis le mois d’août dernier, cette formule de services offerts pour des sourds par des sourds connaît déjà beaucoup de succès.

« Plus d’une centaine de personnes de la communauté sourde qui faisaient déjà partie de notre clientèle, ainsi que plusieurs autres ont déjà profité de nos nouveaux services. Nous avons plusieurs demandes et si tout va bien, nous prévoyons engager d’autres professionnels dans le futur », mentionne Joanne Deschênes, directrice du SIPSE.

Source : http://www.estrieplus.com © 3 Décembre 2011 à Canada

1 COMMENT

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.