Ceux qui n’entendent pas, ceux qu’on ne voit pas…

La bibliothèque municipale met en oeuvre un projet de sensibilisation à la surdité.

« Il suffit d’un signe », c’est un projet de sensibilisation et de découverte de la culture sourde …

mis en oeuvre à la bibliothèque. Les pôles nord et sud s’en partagent les temps forts.

L’exposition visible actuellement au pôle nord, avenue Desrousseaux, porte le nom de Sourdprenantes. Elle est présentée par l’association Signes de Sens et a pour but de sensibiliser la population à ce handicap dont on parle peu. Un pêle-mêle d’agrandissements photos, 17 au total, et un support vidéo dévoilent des hommes et des femmes face à leurs difficultés mais surtout fiers de leurs projets et réussites.

En France, ce handicap non visible affecte plus de cinq millions de personnes dont 12 000 dans le Pas-de-Calais avec seulement 11 traducteurs en langue des signes.

Oubliés de la télé, la culture leur est souvent inaccessible. 70 à 80 % des sourds sont illettrés à cause du manque de prise en charge et d’organisation au niveau scolaire. Intimistes et touchants, les portraits et la vidéo sous-titrée sont visibles du 14 au 25 novembre. La vidéo contient les témoignages de sourds ou malentendants qui partagent leurs expériences à travers leurs loisirs ou dans leur vie professionnelle.

L’exposition déménage le 29 novembre au pôle sud de la bibliothèque, place Gambetta. Celle-ci abrite actuellement Décibels à l’appel , exposition des phénomènes liés aux bruits, destinée aux enfants.

Renseignements au 03 21 45 67 55.

Site : www.bibliotheque.lievin.fr

Source : http://www.lavoixdunord.fr © 21 Novembre 2011 à Lens

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.