Tout le monde peut apprendre la langue des signes

3

L’association Fais-moi un signe propose un cours pour débutants, qui débutera après les vacancesde la Toussaint. Il sera ouvert à tous, pas seulement aux sourds.

L’initiative

L’association Fais-moi un signe a organisé des portes ouvertes cette semaine dans son local situé près de la gare, au 39, boulevard des Talards. À cette occasion, elle a reçu le renfort d’une association rennaise, Visuel-LSF Bretagne. « Nous organisons les cours pour tout public. Visuel, l’association de Rennes, est chargée d’effectuer l’enseignement », explique le président, Cédric Legal, par l’intermédiaire de Véronique Bernard, aide à la communication, qui sert d’interprète à ses côtés.

Les « sourds citoyens »

Philippe Angèle, sourd citoyen (on ne dit plus sourd et muet), est responsable de l’association Visuel, précise que « les cours auront lieu le lundi et jeudi, par petits groupes de niveau ». L’engagement et la motivation de ses deux jeunes associations sont évidents. « Il y a 80 000 mille sourds en France, rappelle Odile Casu, secrétaire. Par contre, il n’y a que 300 interprètes diplômés. »

« La société doit nous considérer comme citoyen a part entier et pas handicapé, continue le président. C’est pour cela, pour mieux nous faire connaître, que nous organisons ces rencontres et ces échanges. » Les réunions se déroulent toujours avec un interprète qui facilite largement la participation de tous. Actuellement, l’association Fais-moi un signe compte une trentaine d’adhérents, dont une quinzaine inscrite en cours de langues.

Dans un but professionnel

On peut s’interroger sur la difficulté d’apprendre la langue des signes, car celle-ci est entièrement visuelle. « Quelqu’un qui maîtrise les gestes de la langue est quelqu’un qui signe, indique Philippe Angèle. L’apprentissage s’effectue uniquement par le visuel. Nous expliquons par les gestes. Souvent, on projette les images sur le mur. Tout se passe par image et on s’adapte ! »

Les motivations des uns et les autres sont très différentes. Certains espèrent apprendre à communiquer avec un ami ou un parent, d’autres l’apprennent dans un objectif professionnel, par exemple pour travailler dans le milieu médical. « Il y a de place pour tout le monde », ajoute Véronique.

Par ailleurs, les Café Signes sont organisés chaque mois afin de faciliter les échanges et la pratique.

Contact : Fais-moi un signe et Visuel LSF, 39, boulevard des Talards. Tél. : 02 99 89 17 02 ou par e-mail : mfaismoiunsigne@sfr.fr

Source : http://www.ouest-france.fr © 21 Octobre 2011 à Saint-Malo

3 COMMENTS

  1. Super, j’ai moi même en tant que “entendante” pris des cours il y a 15 ans, j’aimerais bien mis remettre, mais j’habite Marseille, qui peut me donner une adresse ou un nom de personne pour m’aider – au plaisir de vous lire !!!!

  2. ce serait genial si il y avait ce genre d’initiative a Bordeaux ou il y a egalement bcp de sourds, peut etre cela existe t’il? une adresse? un numero de telephone? merci!!

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.