A la une

« La langue des signes a quelque chose d’universel »

Flashmob lors de la journée mondiale des sourds.

Ce week-end, à l’occasion de la journée mondiale des sourds, les différentes associations toulousaines liées à cette problématique s’étaient rassemblées place Wilson. Au programme : sensibilisation à la langue des signes et « flash mob ».

Il est 16h30, place Wilson et un peu plus de 200 personnes se sont rassemblées devant une scène. Les conversations vont bon train et pourtant l’ambiance n’est pas celle d’une manifestation « traditionnelle ». Une étrange impression d’effervescence émane du rassemblement lorsque les regards se portent vers l’estrade et qu’une flash mob débute. Composée de gestes de la langue des signes, la chorégraphie est reprise par les présents pendant cinq minutes. Le tout sans musique, mais avec un tempo bien rythmé. Objectif : sensibiliser les passants au quotidien des sourds et à l’usage de la langue des signes.

Toulouse bonne élève

Sur les différents stands dressés le long de la place, les bénévoles accueillent les badauds. Pas de problème pour communiquer, des interprètes sont là pour assurer le dialogue. « C’est une journée destinée à sensibiliser le grand public à ce qu’est la vie sociale des personnes sourdes », explique Florence Houmad, présidente de Act’s, une association qui favorise l’accès des sourds à la culture. « Toulouse bénéficie d’une bonne accessibilité même si elle n’est pas totale. Ce bon constat est dû à l’implication de nombreuses associations et de la municipalité ».

Cependant, elle pointe encore des points noirs dans le quotidien : « Engager des démarches administratives ou tout simplement prendre rendez-vous par téléphone peut encore s’avérer problématique ». Des innovations sont cependant disponibles, notamment grâce à Web Sourd, structure à l’origine d’une technologie permettant aux sourds d’utiliser le téléphone. « Le principe met à disposition un interprète via une webcam. Ce dernier traduit la demande de l’utilisateur concerné. C’est par exemple très pratique pour prendre rendez-vous chez le médecin. »

Journée mondiale des sourds à Toulouse.

Culture sourde

Cet entretien avec Florence Houmad est réalisé grâce au concours de Sigrid, interprète langue des signes professionnelle chez Interpretis, une SCOP qui emploie 30 salariés. « Nous sommes 25 interprètes pour toute la région Midi-Pyrénées ce qui fait de nous le plus gros service en France. » Un nombre qui à première vue, peut paraître élevé mais qui répond aux attentes du quotidien des sourds. « Les besoins sont importants car nous intervenons dans tous les domaines de la vie, du baptême à l’enterrement, en passant par les rendez-vous médicaux et l’accompagnement dans les démarches administratives. » Ce métier relativement nouveau, bénéficie d’une reconnaissance toute récente. « Avant, on devenait interprète de manière plus militante je dirais. Ma génération s’y est portée plus par l’attrait que dégage une langue étrangère. Au départ, ce qui m’a fasciné, c’est la gestuelle. Et puis peu à peu, on découvre toute la culture liée cette communauté.»

Faire appel à un interprète peut toutefois être difficile en terme d’organisation et sur le plan financier, même s’il est compensé par des aides. Mais ne serait-ce pas plus simple de l’enseigner à l’école ? « C’est sûr que ça rendrait les choses plus faciles. Mais on peut également remarquer que la langue des signes a quelque chose d’universel. Un français et un chinois sont dans l’impossibilité de communiquer par exemple. Dans le même cas, mais avec des personnes sourdes, après quelques heures d’adaptation, chacun d’entre eux peut tenir une conversation. »

Une preuve s’il en est que « la culture des sourds » gagnerait à être plus connue.

Source : http://carredinfo.fr © 26 Septembre 2011 à Toulouse

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
ajax-loader
Fermer

Adblock détecté

Cher lecteur, Vous voyez cette page car votre bloqueur de publicité est activé. Veuillez le désactivez puis cliquer sur "Accéder à Sourds.net" Pour vous remercier.