Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
<> <>
Hauts de Seine Habitat

Du geste à la parole

Dans « Héritages », les gestes de la langue de signes font partie intégrante du jeu des comédiens.

Mise en scène par Emmanuelle Laborit, la pièce « Héritages » sera donnée par des comédiens s’exprimant en français et en langue des signes.

On connaissait Emmanuelle Laborit comme comédienne. Héroïne des « Enfants du silence », elle a été la première actrice sourde à recevoir un Molière, en 1993.

Elle vient de franchir un autre pas important dans sa carrière en réalisant sa première mise en scène, « Héritages », qui sera présentée jeudi 20 octobre au Théâtre de Périgueux.

Cette démarche s’inscrit dans la continuité d’un parcours. Emmanuelle Laborit a appris la langue des signes et a été formée au théâtre à l’IVT. Elle est toujours restée très liée à cette association dont elle a pris la direction en 2003.

Fondé en 1977, l’IVT se consacre en effet à l’enseignement et à la promotion artistique des sourds dans un contexte difficile. Emmanuelle Laborit a d’ailleurs lancé une pétition sur Internet (sur le site ivt.fr) pour demander un véritable soutien au ministère de la Culture et pas seulement des aides ponctuelles.

Une histoire de familleBertrand Leclair a écrit « Héritages » à la suite d’une résidence à l’IVT. Il raconte l’histoire d’un jeune homme sourd qui retourne dans sa famille après avoir rompu avec elle. Il est confronté à son frère et à sa sœur ainsi qu’au souvenir d’un père qui avait banni de son éducation la langue des signes.

L’auteur en profite pour rappeler qu’elle a été interdite en 1880 au congrès de Milan. Il a fallu attendre plus de cent ans pour qu’elle soit reconnue officiellement en France.

Emmanuelle Laborit, qui ne joue pas dans cette pièce, a réuni six comédiens sur le plateau. Les uns s’expriment en langue des signes, les autres en français. Le lien est fait par une interprète qui a un rôle à jouer.

« Nous avons évité l’écueil de la simple pédagogie. “Héritages”est un vrai spectacle avec du jeu, des quiproquos, un décor à plusieurs niveaux », expliquent les animateurs de l’IVT. La pièce a été présentée une trentaine de fois la saison dernière et vient de partir en tournée.

Pratique : « Héritages», jeudi 20 octobre à 20 h 30 au Théâtre de Périgueux. Tarifs : plein, 20 euros ; réduit, 18 euros ; abonnés, 15 euros ; jeunes, 8 euros. Réservations au 05 53 53 18 71. Une rencontre avec Emmanuelle Laborit est prévue à l’issue de la représentation.

Source : http://www.sudouest.fr © 14 Octobre 2011 à Périgueux

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.