Le combat des sourds au grand jour avec « Switched at birth »

0
Petit coup de cœur de l’été, Switched at Birth est un drame familial qui suit la famille Kennish et la famille Vasquez, dont les filles Bay et Daphne, ont été échangées à la naissance.Les deux familles se rendent compte de cette erreur lorsque Bay, qui ne s’est jamais sentie à sa place chez les Kennish, pousse ses parents à faire un test ADN. Les deux familles, que tout oppose, se retrouvent alors à vivre sous le même toit pour apprendre à mieux se connaître. Mais rien n’est simple, d’autant plus que Daphne est devenue sourde à l’âge de trois ans
Ce n’est pas la première fois que l’on peut voir à la télévision des personnages malentendants, aveugles ou paralysés : Glee a Artie, Pretty Little Liars a Jenna, Zorro a Bernardo et il y a bien sûr le Dr House. Mais c’est la première fois qu’une série est scindée en deux et explore deux univers différents avec autant de profondeur.
D’un côté il y a les Kennish, qui semblent être la famille américaine parfaite : le père est célèbre, la mère est dévouée et les enfants réussissent à l’école. De l’autre, on a les Vasquez, avec une mère célibataire qui a du mal à joindre les deux bouts et dont la fille est sourde. Si les deux filles sont au centre de la série, c’est surtout le personnage de Daphne qui offre à la Switched at Birth un univers méconnu et incroyablement riche. Derrières des sujets bateaux comme la crise d’adolescence, la sexualité, les problèmes familiaux, ou les différences sociales, Switched at Birthse démarque brillamment en dévoilant au grand jour la communauté sourde. Avec ses propres codes, son langage, son mode de vie et ses difficultés, la série met en avant des personnages sourds haut en couleurs et des situations improbables. La série vulgarise complètement ce qui est pour beaucoup un handicap et montre la beauté qui se cache derrière la surdité, comme le langage des signes par exemple.
Les personnages sont touchants, parfois extrêmes dans leurs réactions… Mais qui ne le serait pas dans une situation similaire ? Les acteurs sourds ont été très bien choisis, on retrouve d’ailleurs Marlee Matlin, icône sourde incontournable du petit écran.
J’aime particulièrement le personnage d’Emmett, le meilleur ami de Daphne, qui montre qu’il n’y a pas que des entendants qui peuvent avoir des préjugés. Sourd depuis sa naissance, Sean Berdy joue incroyablement bien. C’est d’ailleurs l’une des premières fois que l’on peut voir à la télévision des scènes complètes sans musiques et sans dialogues parlés.
Donc chapeau bas à ABC Family, qui sort une fois de plus des sentiers battus des teen-séries traditionnelles. L’année dernière Huge fût une belle tentative, espérons maintenant que Switched at birth passe le cap de la première saison.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.