Attention aux vols à la pétition

1

DÉLINQUANCE. UNE NOUVELLE MÉTHODE DE DÉLITS S’INTENSIFIE EN SAÔNE-ET-LOIRE.

Si les fausses pétitions sont généralement assez peu lisibles et grossièrement écrites, elles usurpent les sigles d’associations connues.

Elles font signer des fausses pétitions pour récolter de vraies sommes d’argent. Leur cible : principalement des personnes âgées.

Le 17 juin dernier à Buxy en Côte chalonnaise : une femme retire de l’argent au distributeur automatique bancaire et retourne s’installer au volant de sa voiture. Deux filles l’accostent pour lui demander en langage des signes et pétition à l’appui un billet de 5 euros. Ces jeunes femmes font comprendre à leur future victime qu’elles défendent la cause des sourds et muets et qu’il serait fort touchant d’y contribuer.

La conductrice affichera une générosité au-delà de la demande initiale en tendant à l’une des deux « sourdes muettes » un billet de 10 euros. Pendant ce temps, la seconde dérobera sur le siège passager 260 euros retirés plus tôt au au distributeur automatique. Cette nouvelle méthode de délit par ruse appelé « vol à la pétition » n’est pas nouvelle en Saône-et-Loire. Selon les enquêteurs, elle est même récurrente depuis le début de l’année 2009. Plusieurs faits ont été constatés en 2010 à Cluny et Tournus et la semaine dernière en Saône-et-Loire et en Côte-d’Or le 23 juin. Mais il convient de redoubler de vigilance car la technique s’intensifie : les dernières victimes en date ont été directement sollicitées à leur domicile comme à Chauffailles le 20 juin et le 24 mai à La Clayette (lire notre édition de dimanche).

«Mais aussi le 8 avril à Marcigny avec un vol de 260 euros et le 4 mai à Gueugnon et à Maltat», précise le commandant de la compagnie de Charolles,Didier Ressayre. « Généralement, ces jeunes filles âgées de 20 à 25 ans mais parfois des mineures de type européen se postent vers des distributeurs d’argent ou des espaces publics et plus rarement dans des commerces ou chez des particuliers », a expliqué hier le commandant Michel Lagarrue du groupement de gendarmerie de Saône-et-Loire. Les plus réactifs des victimes-les personnes âgées sont souvent les cibles, celle de Chauffailles était née en 1937- sont priés de relever les plaques d’immatriculation des véhicules utilisés par les malfaiteurs, et, dans tous les cas, de prévenir la gendarmerie en composant le 17.

Source : http://www.lejsl.com © 28 Juin 2011 à Saone-et-Loire

1 COMMENT

  1. Bonjour,
    Il n’y a pas qu’en Saone et loire ni en poitou charentes qu’on se fait arnaquer et je ne suis pas forcément agée (58 ans) mais je dois avoir une tête de bonne poire.
    Hier à Martigues et à l’intérieur d’un supermarché une jeune fille tout à fait charmante (sourde et muette ou bonne comédienne) a foncé sur moi et m’a sollicité avec un formulaire pétition de ce type, c’est vrai que cela ne me semblait pas clair « les noms, les villes,1ere personne de la liste sur Martigues etc… » mais elle était tellement sur moi que j’ai sorti mon portefeuille et lui ai donné 10 € . J’avais à peu près 200 à 250 € encore dans mon portefeuille, qu’elle a vu bien sûr et je n’ai pas compris sur le coup son exubérance à me coller encore plus,ne me laissant pas ranger mon portefeuille, insistant avec son langage aproximatif à me remontrer son formulaire et finissant par me sauter au cou, à m’embrasser,ne voulant plus me lacher…..
    Quelle reconnaissance, j’en été génée.
    J’ai continué mes courses mais j’étais intriguée par cette affaire, j’avais beau essayer de la voir mais plus trace d’elle dans le magasin pour continuer à solliciter d’ autres personnes.
    C’est un petit supermarché et j’en ai quand mème parlé à la caissière et au vigile (qui n’étaient pas au courant de ce démarchage et ne l’avait pas vu bien sùr).
    Manque de pot j’ai payé mes achats avec un autre mode de paiement,si j’avais payé en liquide j’aurai vu qu’elle m’avait pris tout le reste de mon argent.
    En fait je ne m’en suis rendue compte que ce matin en voulant payer mon boulanger, j’ai signalé les faits au supermarché mais je pense qu’on ne la reverra plus de sitôt et malgré le ridicule de la situation j’ai également signalé les faits à la police de ma ville.
    On se sent tellement bête quand un évènement de ce type se produit, tout y passe envie de pleurer, de rire,grosse colère bien sûr contre tous les démarcheurs quelqu’ ils soient et en plus cette somme perdue quand on ne roule pas forcément sur l’or.
    Bon je vous ai tout dit, vous pouvez faire suivre ma mauvaise expérience pour éventuellement avertir les autres futurs arnaqués ou volés
    Cordialement

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.