Reims Vital’Ado / La langue des signes

0
Les réponses sont notées par écrit… aucun oral !

Une dizaine de jeunes filles et un garçon sont installés face à Joël Descotes. Près de lui, une adolescente tente de mimer un sport, dont il vient de lui montrer l’image. Pas un mot n’est échangé : Joël, le formateur, est sourd et ne s’exprime que par signes. Basket, judo, tennis, natation… à tour de rôle, chaque participant tente de faire trouver le nom du sport à l’assistance. Certains y réussissent mieux que d’autres. Les gesticulations sont parfois cocasses, donnent lieu à des rires, le formateur n’étant pas le dernier à commenter avec humour (évidemment toujours par gestes) les maladresses ! Certes, la LSF (Langue des signes française) est reconnue comme langue à part entière depuis février 2005. C’est la langue maternelle des personnes sourdes profondes de naissance. L’atelier de Reims Vital’Ado « Des gestes pour se comprendre » (du même nom que l’association, créée en 1983) ne dure qu’une heure. Il est donc impossible d’enseigner les bases linguistiques en aussi peu de temps.

Langage gestuel libre

« Chaque ado peut s’exprimer librement par gestes. Il recherche à travers les images, les mimes, ses propres ressources et prend ainsi conscience des difficultés que rencontrent les personnes sourdes », explique Sophie Manceaux, responsable du « Pôle LSF » de l’association. Pour apprendre à communiquer correctement, huit stages de 30 heures sont nécessaires, encore faut-il pratiquer régulièrement par la suite. Les participants ont quand même appris quelques « signes » : dire oui ou non, bonjour, merci… « Quand ils arrivent, ils sont un peu timides, mais très vite, ils s’ouvrent et entrent dans le jeu », assure Joël. « On a trouvé cela génial ! On a appris des choses », lancent les jeunes. « Je voulais apprendre à parler la langue des signes. Je connais déjà quelqu’un qui parle de cette façon. Je voulais communiquer avec lui », confie une jeune fille.
« Des gestes pour se comprendre » sera à « Festiv’Eté » au par de Champagne les 24 et 25 août.

Joël Descotes, formateur, fait mimer des sports aux jeunes participants.

Source : http://www.lunion.presse.fr © 26 Juillet 2011 à Reims

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.