A la une

Des étudiants offrent une part de ciel à quatre jeunes déficients auditifs

Dans le cadre de leur projet universitaire, trois étudiants strasbourgeois viennent d’offrir, au pied du Markstein, un stage d’initiation au parapente à quatre adolescents sourds.

Jean et l’un des quatre élèves déficients auditifs qu’il a encadrés cette semaine, au pied du Markstein. « On se rend compte qu’on est trop bavards avec nos élèves entendants… »

Les voiles multicolores se gonflent et retombent brutalement, dans un champ au pied de la montagne vosgienne, entre Fellering et Oderen. Les élèves essayent, sont corrigés par les instructeurs, réessayent. Dans le calme. On entend les claquements du vent, mais pas d’éclats de voix. « Un spectateur m’a lancé : ‘‘Qu’est-ce que ça fait du bien une séance où les moniteurs ne gueulent pas !’’, s’amuse Jean, moniteur de parapente, justement, au Centre école du Markstein. Ça nous remet en cause : on se rend compte qu’on est bien trop bavards, d’habitude, avec nos élèves entendants… »

Ces élèves-là n’entendent pas, mais ils apprennent très vite. Car ils sont motivés, volontaires, et qu’ils bénéficient de la traduction gestuelle d’Anne-Claire, leur prof du centre Auguste Jacoutôt de Strasbourg, qui scolarise des enfants sourds et malentendants.

Jean fait le geste de tirer sèchement sur les soupentes, et Tiffany confirme de la tête qu’elle a compris le message. Mais souvent, il se retourne vers Anne-Claire : « Il a fallu se mettre d’accord pour traduire les termes techniques en langue des signes, explique la prof. Mais on y arrive… Et visiblement, ils se débrouillent bien. Ça fait vacances. Et c’est sympa pour eux de vivre ça ensemble avant de se séparer… »

Bouchra, Tiffany, Loïc et Kevin ont entre 14 et 16 ans. Ils sont dans la classe la plus âgée du centre Jacoutôt. À la rentrée, trois d’entre eux vont partir en CAP. S’ils terminent cette année, et ce cycle scolaire, en apprenant à voler, c’est grâce à d’autres étudiants, plus âgés : Ève Muré, Élodie Enée et Lionel Mainas, qui sont en licence de Sciences et techniques des activités physiques et sportives (Staps), option activités physiques adaptées et santé (APAS).

« On devait monter un projet en rapport avec le handicap, racontent les étudiants. Souvent, ça ne dure qu’une journée. Mais nous, on a un vu un peu plus grand… » Leur projet de stage d’initiation au parapente pour jeunes déficients auditifs s’est étalé sur la semaine, du lundi 6 au vendredi 10 juin. Il a nécessité un hébergement sur place et un budget de 3 600 €, bouclé avec la ligue d’Alsace et le comité du Haut-Rhin de vol libre et quelques sponsors.

« Un rêve ? Non, une bonne surprise, oui ! Je ne pensais pas du tout faire ça un jour », témoigne Kevin, à travers les gestes d’Anne-Claire. Laquelle précise que l’adolescent n’a pas peur de monter sur la montagne, ni d’y faire le grand saut.

Et il a bien grimpé là-haut, Kévin, avec ses trois camarades. Et ils se sont bien lancés dans le vide : ils ont volé, en biplaces, vendredi matin, avec des instructeurs. Il était prévu dans un premier temps qu’ils partent en solo, avec des vibreurs en guise de radio pour indiquer les changements de direction, mais il aurait fallu une formation plus poussée.

« On voudrait travailler plus tard dans le social, auprès de personnes âgées ou handicapées, poursuivent les étudiants. Ce que l’on a fait ici, c’est ce que l’on souhaite faire dans nos métiers ». Lesquels consisteront ainsi à rappeler que le sport peut adopter différentes formes pour s’adapter aux différences.

Source : http://www.lalsace.fr © 14 Juin 2011 à Alsace

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
ajax-loader
Fermer

Adblock détecté

Cher lecteur, Vous voyez cette page car votre bloqueur de publicité est activé. Veuillez le désactivez puis cliquer sur "Accéder à Sourds.net" Pour vous remercier.