En France aussi, les ingénieurs s’intéressent à Kinect

L’Université de Georgie n’est pas la seule à travailler sur Kinect pour produire une application dédiée au langage des signes. Bien que CopyCat soit déjà à un stade avancé de sa conception, il lui manque encore les nuances que seules les mains et les doigts peuvent retranscrire au travers de signes plus complexes. Partant du même principe, Hubert Wassner, Professeur d’informatique à l’ESIEA de Paris-Laval, et ses élèves, ont avancé sur un système de reconnaissance gestuelle.

Toutefois, la méthode est différente de celle des universitaires américains, qui ont associé une bibliothèque classique à des positions que Kinect reconnait pour extirper ensuite le mot de la base de données. Les élèves ingénieurs de l’ESIEA ont eu recours à une librairie Fast Artificial Neural Network, qui gère les requêtes de manière plus dynamique lorsqu’il s’agira d’identifier les gestes perçus par Kinect.

Le réseau, comme l’explique Hubert Wassner, a été “entraîné”pour assimiler l’information provenant de Kinect et celle qu’il a en mémoire, avec une certaine capacité d’interprétation si le geste n’est pas parfaitement exécuté. Concrètement, les gestes complexes étant plus difficiles à identifier qu’un mouvement basique de type coup de poing, le réseau contourne les calculs à exécuter en établissant un modèle mathématique des gestes, à partir de sa bilbiothèque.

Actuellement, la période de construction de réseau est complète, les élèves sont en train de lui inculquer la Langue des Signes Française pour compléter sa bibliothèque de gestes. Le groupe envisage des applications en marge de la traduction de la LSF, comme la navigation ou le gaming. Soit la vocation première de Kinect.
Dommage que Wassner et ses élèves limitent leurs efforts à des utilisations évidentes, au lieu de donner à l’interface une vocation transversale. La robotique, la musique et même la médecine ont pu bénéficier de systèmes architecturés autour de la caméra, alors pourquoi ne passe pencher sur d’autres domaines ?

Think outside the Xbox.

Source : http://jeuxvideo.fluctuat.net © 19 Mai 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.