A la une

Protester contre l’inclusion d’éducation des Sourds

(traduction automatique)

Communauté des sourds et des sympathisants ont participé aujourd’hui en signe de protestation et d’audience publique en faveur de l’école bilingue pour les sourds. Ils protestent contre les changements dans la politique de l’éducation nationale, qui prévoit l’inclusion dans l’éducation des sourds

Un défilé, suivi d’une audience publique à l’Assemblée législative, débutera la série de manifestations en faveur de l’éducation et la culture des sourds. Aujourd’hui, à partir de 8 heures, environ 800 personnes sourdes, familles, amis et sympathisants de la cause, doit répondre à l’une des revendications les modifications proposées au Régime de l’éducation nationale (PNE), instituant l’intégration des sourds dans les écoles ordinaires. La concentration sera en face de l’Institut de l’éducation des Sourds Cearense (CIEM).

La principale différence est liée précisément à l’inclusion de l’éducation des sourds. Le représentant du Comité municipal des personnes handicapées, Vanessa Vidal, explique que la présence des sourds dans une école ordinaire apporte de nombreux maux. “Cette proposition d’amendement est absurde. Il est important que les personnes sourdes s’identifier à leurs pairs. Nous ne sommes pas contre l’inclusion, mais nous estimons que l’éducation des enfants sourds se fait à l’école bilingue pour les sourds “, dit-il.

 

Le professeur et représentant de l’Association des Sourds du Ceará, Willer Cysne, souligne qu’il s’agit d’une sécurité qui a été réalisé par la législation. La loi officialise 10436/2002 en langue des signes et la loi relative à cette 5.626/2005 éducation. “Ils veulent promouvoir un retour de bâton. Nous ne voulons pas perdre tous les gains, at-il fait remarquer.

 

Fortress sera la première capitale du Brésil pour discuter de la mise en œuvre nationale de l’éducation pour les sourds. “Les éducation des sourds dans Ceara est en ligne avec nos attentes, mais nous craignons que l’imposition d’un changement national sur le changement de notre scène locale», prévient-il.

 

Professeur

Actuellement, il ya environ 60 professeurs diplômés en lettres / lb. Et un autre en cours 60. “Ils sont capables d’enseigner une méthodologie spécifique qui permettra le développement maximum pour les enfants sourds», dit.

Par expérience personnelle, Vanessa explique que la nécessité sourds d’avoir un accès complet à leur langue maternelle (livres) afin de mieux interagir dans la société. «Lorsque j’étais étudiant dans les écoles ordinaires ne pouvaient pas suivre l’école et d’interagir avec d’autres étudiants, se plaignit-il. En optant pour une école bilingue, la situation s’est améliorée, at-elle dit.

 

Une autre question porte sur ce qui allait devenir professionnel de référence pour l’étudiant, enseignant ou d’un traducteur qualifié. «Nous sommes soucieux de garantir et de privilégier l’accès à l’information en langue des signes dans un environnement où la minorité n’est pas sourd», il ajoute Willer.

Qu’est-ce

COMPRENDRE LES NOUVELLES

communauté sourde est contre l’inclusion de l’éducation proposée par MEC. Rallye et aujourd’hui audience publique pour avertir les sourds de l’étude des dommages dans les écoles ordinaires. Le mouvement est en faveur de l’éducation bilingue pour les sourds.

EN SAVOIR PLUS

 

Aujourd’hui, nous avons tenu une audience publique et rassemblement contre l’inclusion de l’éducation des sourds. La concentration sera à 20 heures en face de l’Institut de l’éducation des Sourds Cearense (CIEM), Rui Barbosa sur la rue. la tête des manifestants à l’Assemblée législative, où il ya audience publique à 9 heures 30.

Le jeudi prochain, 19 ans, sera rassemblement en face de la MEC, Brasilia. Le vendredi, le Musée national seront mars au Plateau Central, à Brasilia.

Source : http://www.opovo.com.br © 16 Mai 2011 à Brésil

Afficher plus

Articles similaires

Un commentaire

  1. moi qui a vécu l’intégration en milieu ordinaire et divers systèmes scolaires…je peux dire que la meilleure chose qu’on puisse faire à son enfant sourd,c’est BIEN L’ÉCOLE BILINGUE !!!,une intégration regroupée (regroupement de plusieurs enfants sourds dans une même école ordinaire) avec bilinguisme est pour moi l’idéal..ça favorise le meilleur épanouissement personnel et permet à l’enfant de faire des confidences de ses problèmes liés à la surdité à d’autres enfants sourds,et vivre ensemble avec des enfants ordinaires…si mon fils était sourd,j’aurais fait ce choix…pour moi,mettre un enfant sourd dans une école ordinaire où il est le seul sourd de toute l’école est une vraie maltraitance…voilà et ils ont raison de se battre pour développer le bilinguisme scolaire.Sourdialement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
ajax-loader
Fermer

Adblock détecté

Cher lecteur, Vous voyez cette page car votre bloqueur de publicité est activé. Veuillez le désactivez puis cliquer sur "Accéder à Sourds.net" Pour vous remercier.