La main des sourds

En langue des signes, « on transmet des émotions »

Aude Gouriou, 17 ans, a remporté le premier prix de la soirée « Faites fleurir vos talents »,dans le cadre du Printemps de l’entreprise.

Entretien

Aude Gouriou, lycéenne en terminale ST2S à Notre-Dame-le-Ménimur.

Vous avez gagné le premier prix, un iPad, lors de la soirée « Faites fleurir vos talents », du Printemps de l’entreprise. Qu’est-ce qui vous a valu cette récompense ?

J’ai interprété une chanson de Zazie, mais en langage des signes. J’apprends cette langue au lycée. C’est un travail que je prépare depuis quelques mois avec ma classe. Il a fallu passer une présélection dans l’établissement en février pour savoir quelles seraient les deux personnes pour représenter le lycée à cet événement.

Comment avez-vous étéamenée à apprendrecette langue ?

Ma soeur est sourde. Je connais donc très bien ce monde. Ce que j’aimerais, c’est casser les frontières qui existent entre les deux mondes : celui des entendants et celui des sourds. D’autant qu’il y a de plus en plus de sourds dans les entreprises. Il faut donc donner de l’importance et démocratiser la langue des sourds pour que les liens se créent entre ces deux mondes, qui restent encore aujourd’hui très différents.

Pourquoi avoir participéà ce projet ?

Je voulais transmettre un message différent de ce que l’on peut entendre d’habitude sur ce langage, mais également sur le monde des sourds… Montrer qu’en « signant », on pouvait transmettre des émotions.

Pari gagné ?

Oui, surtout quand j’ai vu toute la salle applaudir en langue des signes. C’était très fort. Dans la salle, ma soeur et ma professeur de langue étaient présentes. L’instant était d’autant plus fort.

Source : http://www.ouest-france.fr © 25 Mars 2011 à Vannes

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.