Lezoux : Une découverte sur-mesure, au doigt et à l’oeil

0

Aller dans un musée quand on est sourd est souvent rébarbatif. Beaucoup de lecture pour une visite qui devient vite ennuyeuse. C’est pourquoi le Musée de la céramique avait organisé une visite guidée en langue des signes, dimanche.

« C’est la première fois que je vois ça. Un interprète en langue des signes pour traduire une visite dans un musée, c’est vraiment super ».

Pour Mireille, malentendante venue de Clermont, comme pour la dizaine de personnes qui étaient dimanche au Musée départemental de la céramique de Lezoux, la découverte a été totale.

Pour la troisième visite guidée en langue des signes, Céline Françon, qui travaille au Service des publics du musée de Lezoux, se réjouit. « On a toujours travaillé sur l’accessibilité des personnes handicapées, ça fait partie de notre politique globale. Le musée a le label Tourisme et Handicap pour le handicap moteur et mental mais nous faisons aussi beaucoup pour les malentendants et les personnes aveugles ou malvoyantes ».

Si les deux heures de visite étaient un peu longues pour les deux enfants qui participaient, les adultes étaient conquis.

« Sans interprète, on passe à côté de beaucoup d’informations. Il y a trop de choses à lire et c’est difficile pour les sourds car nous pouvons avoir des lacunes au niveau du vocabulaire. Avec un interprète, c’est plus clair, plus concis », explique Céline, venue de la banlieue clermontoise. Organisée deux fois dans l’année, la visite en langue des signes est assurée par une guide du musée et traduite par un interprète de l’association Urapeda Auvergne Limousin, qui sert d’interface pour les questions.

Source : http://www.lamontagne.fr © 22 Avril 2011 à Clermont-Ferrand

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.