La main des sourds

La vie en estive en langue des signes

Claire Mayot ouvre les conférences aux sourds et malentendants de façon régulière.

Le miel, le cochon, le vin de Jurançon ou le fromage d’estive (le jeudi 7 avril) sont les derniers thèmes des conférences dégustations proposées par la médiathèque d’Este dans le cadre des Nourritures terrestres. Autant d’aliments vus sous l’angle de la culture, de la science, de la médecine et du patrimoine et autant de succès avec un public qui salue la richesse aussi bien que la chaleur de ces rendez-vous.

Un succès désormais partagé par les handicapés auditifs à l’initiative de la directrice des lieux, Claire Mayot, et du docteur Philippe Berthelemy. Ils sont une dizaine, parfois plus, installés au plus près des intervenants, face à Laetitia Leroy qui traduit en langage des signes.

Sachant que chaque soirée dure au minimum deux heures, on imagine l’intensité de l’effort fait par la jeune salariée de la Maison des Sourds qui, à un rythme soutenu, s’efforce de rendre compréhensibles les termes techniques ou scientifiques comme l’humour, omniprésent dans ses rencontres.

Les mots de la bergère À n’en pas douter, la soirée du jeudi 7 sur le fromage d’estive figurera parmi les très bons souvenirs inscrits sur le site de la Maison des sourds, association qui fête son anniversaire le 25 juin prochain en rendant hommage à son président fondateur Georges Girin.

Ce soir-là, outre les interventions toujours très intéressantes du gastro-entérologue Philippe Berthelemy (Ferme du goût), de Clovis Darrigan, maître de conférence à l’UPPA (Anima sciences) et Gilbert Dalla Rosa (Slow food), le public a entendu Marion Ossiniri, qui a témoigné de façon entière et émouvante la vie rythmée par les estives qu’elle mène avec son époux et ses trois enfants, sur l’exploitation familiale de Borce.

Son combat pour produire et faire reconnaître un produit authentique, chaque fromage, l’assure-t-elle, ayant son propre caractère, au gré des saisons et même des humeurs des bêtes.

Contact : médiathèque d’Este, avenue de la Pléiade. Renseignements au 05 59 13 06 30.

Source : http://www.sudouest.fr © 13 Avril 2011 à Billère

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.