A la une

Adam: sourd et muet ?

Fondés ou non, les handicaps du petit Adam, trois ans, auront incité les équipes de recherche à faire du zèle, fait-on valoir à la police de Laval, en réaction aux propos d’un ami de la famille, qui a démenti aujourd’hui des informations véhiculées dans les médias.

L’homme, qui s’est adressé à des journalistes anglophones, sur le site des recherches, rue Pointe-aux-Ormes, aurait affirmé que le bambin n’est ni sourd, ni muet.

L’information était pourtant relayée aux médias depuis le moment de la disparition de l’enfant, il y a trois jours.

Appel au 911«J’ai relu les rapports et les cartes d’appel, on a écouté à nouveau les bandes du 911», explique Nathalie Lorrain, des Affaires publiques de la police de Laval.

À une question de l’opératrice du 911: «Est-ce qu’il parle français?», la personne à l’autre bout du fil répond: «Il est sourd et ne parle pas».

Vérification faite par les policiers auprès des parents, leur fils venait de recevoir un diagnostic d’autisme. Il pouvait toutefois émettre des sons et avait possiblement un problème de surdité partielle.

L’erreur d’interprétation n’a pas nuit, au contraire, estime Mme Lorrain. «Le fait qu’on parte avec cette information a fait qu’on a mis plus d’efforts et qu’on a ratissé plus serré. Au lieu de mettre une police aux 20 pieds, on en a mis une aux 5 pieds», illustre-t-elle.

Rien de neufLes enquêteurs ont par ailleurs rencontré une seconde fois la soeur d’Adam, âgée de 7 ans, ainsi que le père et la mère du petit.

Aucun élément nouveau n’a été ajouté au tableau des événements: Adam s’est éclipsé peu de temps après que son père a pénétré dans le 12, rue Pointe-aux-Ormes, où habitent des amis. Les deux enfants jouaient devant la maison.

«Ils venaient d’arriver, raconte Nathalie Lorrain. Le père est allé porter quelque chose à l’intérieur. La fillette de 7 ans est restée à l’extérieur. Le petit frère courait autour du véhicule. Sa soeur s’est appuyée sur la voiture, et elle s’est rendue compte que son frère ne passait plus devant elle. Elle est entrée en courant, pour chercher son père.»

C’était le dimanche 3 avril, à 13h. Depuis, pompiers, maîtres-chiens, policiers, pilotes d’hélicoptère plongeurs et bénévoles l’ont cherché, en vain.

Source : http://www.courrierlaval.com © 6 Avril 2011 à Laval (Canada)

Afficher plus

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
ajax-loader
Fermer

Adblock détecté

Cher lecteur, Vous voyez cette page car votre bloqueur de publicité est activé. Veuillez le désactivez puis cliquer sur "Accéder à Sourds.net" Pour vous remercier.