Emmanuelle Laborit a découvert en même temps le m… (2/3)

0

Emmanuelle Laborit a découvert en même temps le monde des sourds et celui de la culture quand elle a rencontré, à 7 ans, l’International visual theatre. Comédienne depuis l’âge de 9 ans, elle a joué au théâtre dans des mises en scène de Ralph Robbins (Voyage au bout du métro), de Thierry Roisin (Antigone, créé au Festival d’Avignon), ou encore Philippe Carbonneaux (Pour un oui ou pour un non).

C’est avec son rôle dans Les Enfants du Silence, mis en scène par Jean Dalric et Levent Beskardès, qu’elle devient célèbre. En 1993, elle obtient le Molière de la Révélation théâtrale.

Le théâtre du silence

Au cinéma, elle a tourné avec Claude Lelouch (11’’.09’.01 September 11), Roberto Faenza (La Vie silencieuse de Marianna Ucria) ou encore Caroline Link (Au-delà du silence) et Ariane Mnouchkine (La nuit miraculeuse).

Elle a raconté son histoire dans une autobiographie, Le cri de la mouette, publié aux éditions Robert Laffont. Son livre a été traduit en 14 langues et a obtenu le prix Vérité.

Parallèlement à son engagement pour la reconnaissance de la langue des signes française (LSF), Emmanuelle Laborit a pris en 2003 la direction d’IVT (International Visual Theatre), et ouvert à Paris, en janvier 2007, le premier théâtre en France dédié à la langue des signes, aux arts visuels et corporels.

Source : http://www.dna.fr © 26 Février 2010

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.