La main des sourds

« Héritages », d’Emmanuelle Laborit

L’International Visual Theatre est un lieu étonnant où se côtoient en harmonie sourds, malentendants et entendants. Hier soir, la salle était bondée. Emmanuelle Laborit accueillait avec son charme et sa délicatesse pour montrer la pièce qu’elle a mise en scène avec Estelle Savasta, pièce de Bertrand Leclair « Héritages ».
J’ai eu la chance de pouvoir y assister avec mon adjointe en charge du handicap Véronique Dubarry. Ce spectacle, bilingue en français et langue des signes française est une réussite. L’histoire raconte comment, dans une famille, la décision du congrès de Milan prise en 1880, d’interdire l’usage de la langue des sourds au profit d’une tradition oraliste les forçant à s’exprimer, a pu déchirer, rendre malheureux et finalement étranger à lui-même un enfant sourd.
La mort de la mère, qui réunit l’espace d’un après-midi trois frères et soeurs dont ce fils sourd, devenu adulte et père de famille qui, pour s’en sortir, a quitté le domicile et choisi d’assumer sa vie avec la langue des signes, donne une pièce qui est à la fois une histoire poignante et leçon d’humanité.
Les acteurs sont tout à fait remarquables et l’idée de cette écriture commune entre sourds et entendants donne à ce spectacle une facture d’une grande originalité. Les liens mettront du temps à se ressouder mais c’est finalement la jeunesse qui portera l’espoir d’une communauté de vie entre les uns et les autres.
Je suis fier que la ville de Paris ait jusqu’à présent pu accompagner Emmanuelle Laborit dans son travail si original. Je l’ai assurée que bien évidemment nous continuerions.

Source : http://bertrand-delanoe.net © 17 Février 2011 à Paris

4 commentaires
  1. sylvie dit

    Cette pièce de théâtre est magnifique,très vivante,très porteur du message pour ceux qui ne connaissent pas le congrès de Milan et ses conséquences sur les personnes sourdes…et même le maire de Paris a aimé!!!

  2. do dit

    allez allez continue de combattre…

  3. Dominique DV dit

    L’histoire des sourds continue de s’écrire. Aujourd’hui la langue des signes est AUTORISEE (depuis 30 ans) et reconnue comme langue à part entière (depuis 2005, pour le bac par exemple), mais une politique dangereuse se met en place. Le dépistage systématique de la surdité conduit au recours systématique aux implants cochléaires, sans que le recul sur cette technique ne permette d’affirmer que c’est un bénéfice pour le jeune sourd. Les risques pour la santé et les risques psychologiques sont très importants, alors que la langue des signes offre un moyen naturel, paisible et humain aux sourds pour s’épanouir et développer leur intelligence,leur savoir et les liens sociaux au même niveau que les entendants. Les jeunes parents d’enfant sourds doivent s’informer et faire le chemin qui leur permettra de comprendre cela. La langue des signes est un miracle d’intelligence, de sensibilité, de poésie et de liberté.
    Merci monsieur le maire !

  4. Renaud dit

    J’ai assisté à cette pièce en février, et j’ai adoré.
    Pour infos, elle sera diffusée sur FranceÔ le 1er mai à 22h10, et le 4 mai à 00h40.
    A voir ou à revoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.