A la une

Cuisine et apprentissage du langage des signes au CAT «Le Clair Logis» à Oucques

Le Contrat régional de Pays, signé en 1999 entre le Conseil régional et le Pays Beauce- Val de Loire, prévoyait 200 projets à conclure sur un délai de 5 ans. À l’heure des bilans, 49 communes sur 67 avaient concrétisé leur programme pour une dépense totale de 15 millions d’euros. Près de cent emplois ont été créés grâce à ce nouveau dispositif de développement rural. Le Contrat de Pays a permis de financer des projets qui ont servi à la mise en place de réels services innovants comme le portage de repas à domicile pour les personnes âgées, au CAT du Clair Logis à Oucques.

Avec Paris, Poitiers et Fougères, Oucques est la quatrième ville à accueillir, en France, un centre d’aide par le travail (CAT) pour adultes sourds-muets ou souffrant de séquelles sensorielles auditives graves. Le «Clair Logis», lieu de travail et d’hébergement et «La Buissonnière», résidence d’accueil, de part et d’autre de la cité oucquoise, accueillent une quarantaine de personnes âgées de 18 à 57 ans, soutenue dans leur intégration à la vie sociale par un personnel d’une vingtaine d’intervenants. Le pari de l’Institution régionale des jeunes sourds de Saint-Jean-de-La-Ruelle, en relation avec la municipalité oucquoise et le Conseil général, qui avaient soutenu le projet d’implanter une telle structure en pleine zone rurale, était gagné.
Les premières activités professionnelles proposées portaient sur les espaces verts (entretien, taille de vignes et de haies, ramassage de glands pour l’ONF, réalisation de chemins et terrasses en pavés autobloquants, poses de clôtures et d’ensembles de jardin en bois…) et sur l’entretien de locaux. Depuis, une activité cuisine a été développée avec la mise en autonomie des service repas du Clair Logis (120 couverts par jour pour les résidents et le personnel), le développement d’un service de fourniture de repas pour personnes âgées en relation avec l’Aide à Domicile en Milieu Rural (ADMR), mais aussi l’organisation de buffets pour les associations et l’ouverture d’un restaurant d’application «Les Kiosques Gourmands» en période de belle saison. Par ailleurs, le CAT a développé une unité de conditionnement de divers produits dont les clients sont tout autant l’imprimerie Rollin de Blois que la mairie de Paris !

Le Pays Beauce Val de Loire a apporté une aide de 77 000 euros au Clair Logis. Cet argent a permis de financer, en partie, l’atelier de restauration et la réalisation harmonieuse de l’espace «Les Kiosques Gourmands» qui permet d’accueillir jusqu’à 50 couverts à la belle saison. De son patio se dégage une perspective lumineuse sur les champs de la Beauce environnante, en attendant l’extension du CAT sur une superficie de près de 5 000 mètres carrés.
En 2002, un prix de 3 050 euros dans le cadre des Trophées de l’innovation sociale récompensait le projet «Intégration et indépendance des personnes handicapées à Oucques», prix accompagné, par ailleurs, d’un don de 5 000 euros de la Fondation de France. Le dossier récompensé portait sur la sensibilisation des commerçants, des professionnels de la santé et de tous les habitants de Oucques intéressés, à l’apprentissage de la langue des signes. Le contact est passé, une fois les premiers moments de curiosité effacés. Plusieurs autochtones ont spontanément acquis les bases du langage des signes afin de pouvoir dialoguer avec ces nouveaux Oucquois et faciliter leur vie dans cette cité de 1 400 habitants où ils se sont pleinement intégrés à la vie associative, ludique et sportive.

Dans un second temps, les investissements porteront sur un établissement pour adultes qui ne relève plus des structures d’un foyer professionnel et accueille en résidence des personnes inaptes au monde du travail. Aujourd’hui, le choix de la langue des signes en intégration communautaire dès l’apprentissage du langage soulage considérablement le handicap de la surdité par rapport à une intégration isolée forcée, très lourde médicalement, dans le monde des entendants. Mais ce progrès possède aussi son risque de repli identitaire. Le mot «intégration» prend ici une saveur particulière puisqu’il est à double sens, et s’adresse autant aux résidents du Clair Logis qu’aux personnes soucieuses de s’initier ou de se perfectionner à l’apprentissage de la profonde langue des signes.
OR

Le syndicat mixte du Pays Beauce Val de Loire lance un appel aux porteurs de projets pour le futur contrat 2005-2008. Pour y répondre, prenez contact auprès du Pays Beauce Val de Loire : 02 54 33 12 01.
Courriel : val.de.loire@wanadoo.fr

Source : http://www.lepicentre.fr © Janvier 2005

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
ajax-loader
Fermer

Adblock détecté

Cher lecteur, Vous voyez cette page car votre bloqueur de publicité est activé. Veuillez le désactivez puis cliquer sur "Accéder à Sourds.net" Pour vous remercier.