La main des sourds

WebSourd reçoit le label Ashoka

C’est une consécration mondiale: WebSourd vient de recevoir le label Ashoka. Pionnière dans le développement de l’accessibilité et la citoyenneté des sourds via les technologies de l’information et la langue des signes, l’entreprise toulousaine s’est vue décerner par l’organisation internationale (fondée en Inde en 1980) la récompense éponyme pour son efficacité dans le secteur de l’entrepreneuriat social. Pour François Goudenove, patron de WebSourd (27 salariés dont 14 sourds; 1,3 M? de CA en 2009), «cette reconnaissance va nous ouvrir les portes de la finance et des réseaux du monde.» Un prix qui a aussi le mérite, selon lui, de tirer vers le haut un secteur qui verse parfois dans le «low cost». Si, à 47ans, le dirigeant est aujourd’hui sur le podium, son histoire avait pourtant mal commencé. «Quandmon troisième fils est né en 1994, on l’a diagnostiqué autiste. Mais au bout de deux ans on s’est rendu compte qu’il n’était que sourd: quel soulagement!» François Goudenove, alors ingénieur chez Airbus depuis 1988, demande un congé pour apprendre la langue des signes. Il découvre à cette occasion l’univers des non-entendants, ses difficultés et décide de s’impliquer dans une association, qui deviendra WebSourd en 2003. Cette année-là, la structure lui proposera de prendre ses rênes. «J’étais très bien chez Airbus mais cette opportunité m’a permis de trouver du sens dans l’engagement contre l’exclusion. Merci mon fils!»

Source : http://www.lejournaldesentreprises.com © 03 Décembre 2010 à France

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.