La main des sourds

Georges Charbon à Cognin

Georges Charbon s’est éteint le 28 décembre à l’hôpital de Grenoble, à la suite d’une longue maladie. Né en 1936 à Chambéry, il devient sourd à l’âge de 4 ans, à cause d’une méningite. Après sa scolarité, il travaille pendant 16 ans comme artisan tailleur, puis devient courtier en assurances et termine sa carrière au centre communal d’action sociale de Chambéry.

George Charbon a été conseiller municipal de Cognin de 1989 à 2008

Création de la Maison savoyarde des sourds

Jusqu’à son dernier souffle, il œuvre pour la défense et le bien-être du monde du silence, n débute sa carrière associative dès sa sortie de l’Institut des sourds de Cognin, en devenant secrétaire général de l’Olympique silencieux de Chambéry en 1953. En 1960, il est secrétaire de l’Amicale des sourds de la Savoie et du Sud-Est, n est aussi l’investigateur principal, en 1963, de la création de la Maison savoyarde des sourds, un foyer social qui réunira sous un même toit toutes les associations des sourds de Savoie. Par la suite, il prend les fonctions de secrétaire de l’Association des sourds de Rhône-Alpes, puis de président de la Confédération nationale des sourds de France. Son dernier combat associatif fut la création de l’association des Seniors sourds, visant à améliorer leur quotidien.

L’engagement politique
La vie de cet homme, empreint d’une grande humanité et d’une extrême gentillesse, a toujours été guidée par le sens de l’engagement et du devoir, n est l’un des premiers sourds à intégrer la vie politique pour devenir conseiller municipal de la ville de Cognin durant trois mandats, n se bat pour mettre en place des traductions en langue des signes à la télévision, des services d’interprètes, des aménagements de lieux publics pour les malentendants, etc. Georges Charbon était aussi très apprécié dans le monde sportif, notamment dans le cyclisme, ïï défend les couleurs de la France, avec une 2e place, aux championnats du monde 1957 en Italie. lise tourne ensuite vers le cyclotourisme et participe à la création du club ” Cycles randonneurs chambériens “, puis “Cognin vélo tourisme”. Son implication lui vaut  • d’obtenir la médaille d’honneur de la Fédération française de cyclotourisme. D est également fait Chevalier de l’Ordre national du Mérite en 1988.
Georges Charbon laisse dans le chagrin Jeanne, la mère de ses trois enfants, Olivier, Catherine et Jérôme, ses petits enfants, Jérémy, Virginie, Sébastien, Céline et Clément, ainsi que Paule, son amie, dans le chagrin. La cérémonie d’adieu aura lieu mercredi 5 janvier à 14h30 en l’église de Cognin. Les dons récoltés seront répartis entre la Ligue contre le Cancer et l’association des Seniors sourds. Us serviront également à l’achat d’un arbre qui sera planté dans un lieu de recueillement, en mémoire de Georges Charbon.

3 commentaires
  1. do dit

    je pense l’hommage de georges charbon aujourd’hui.il etait courageux,tres dévoué et humain.il a apporté beaucoup de choses aux sourds.je me souviens de lui..il a parlé ses sujets combatifs pour les seniors.mes sinceres condoleances à toute la famille charbon.ne l’oublierez jamais!

  2. morencé martine dit

    Charbon était quelqu’un de très chaleureux, très dévoué, disponible pour la cause des sourds, possédant d’une grande humanité, très doué pour la lecture labiale, de plus, souriant, courtois. En mémoire de cet homme, tout ce qu’il entreprit, on doit continuer ses oeuvres jusqu’ au bout.

  3. morencé martine dit

    je pourrais dire “un bienfaiteur des Sourds de France” (les camarades sourds notamment dans la Savoie), car très investi dans les associations depuis 1960 environ et en 2008 seniors sourds.
    Charbon Geoges était exceptionnel, charismatique, convaincu, courageux…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.