A l’écoute des personnes malentendantes

Virginie Petre, conseillère en vie mutualiste à Bourg-en-Bresse, a entrepris une formation à la langue des signes pour mieux accompagner les personnes malentendantes.

« Nous avons une adhérente, à Bourg, qui vient régulièrement à l’agence. Elle est sourde et muette. J’étais très frustrée de ne pas pouvoir communiquer avec elle comme avec les autres. Elle n’est pas seule dans ce cas. Je trouve qu’en France, en règle générale, on ne se met pas assez à la portée des personnes vivant avec ce handicap.  »
C’est ainsi que Virginie Petre, trente-quatre ans, conseillère en vie mutualiste à l’agence Mutuelles Santé Plus de Bourg-en-Bresse, a décidé de se former à la langue des signes. Ce projet a pu voir le jour dans le cadre du Dif (droit individuel à la formation), et, l’été dernier, Virginie a suivi le premier module de son apprentissage de la langue des signes. Une semaine de cours intensifs avec un professeur sourd et muet. Une semaine sans parler  : une plongée intégrale dans le monde des sourds.
«  Une expérience très désorientante au début, reconnaît-elle, mais aussi très enrichissante du point de vue humain. Et au cours de laquelle on apprend beaucoup, aussi, sur soi-même. On se rend compte que ne pas entendre isole vraiment du reste du monde. Il nous faut trouver des moyens de communication autres que le langage  : les mains, mais aussi les expressions du visage.  »

Mise en pratique immédiate
Au terme de cette première semaine de formation, Virginie Petre a déjà acquis de bonnes bases en langue des signes. Rudiments qu’elle s’est empressée de mettre en pratique avec l’adhérente mutualiste qui vient de temps à autre à l’agence de Bourg.
«  Ma plus grande satisfaction a été de la voir sourire lorsque nous avons pu communiquer dans sa langue.  » Virginie en est sûre, d’autres personnes sourdes seraient heureuses de pouvoir communiquer avec leur conseiller mutualiste. Aussi se propose-t-elle de mettre sa nouvelle compétence au service d’autres agences de départements voisins.

Source : http://www.viva.presse.fr © 03 Janvier 2011 à Bourg-en-Bresse

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.