Surdité: feu vert de l’Assemblée à une généralisation du dépistage précoce

L’Assemblée a adopté en première lecture, dans la nuit de mardi à mercredi, une proposition de loi UMP visant à généraliser le dépistage des troubles de l’audition chez les tout jeunes nourissons, une mesure dénoncée par les associations de défense des sourds.

Le texte des députés UMP Jean-Pierre Dupont, Jean-François Chossy et Edwige Antier, pédiatre, prévoit qu’un dépistage de la surdité ait lieu “avant la fin du troisième mois” de l’enfant.

Un “examen de repérage” sera effectué dans les tout premiers jours suivant la naissance, avant la sortie de la maternité. Quand ce test n’a pas permis d’apprécier les capacités auditives de l’enfant, des examens complémentaires sont réalisés dans les trois mois dans une “structure spécialisée”.

Le dépistage comprend aussi “une information sur les différents modes de communication existants et leurs disponibilités au niveau régional ainsi que sur les mesures de prise en charge et d’accompagnement susceptibles d’être proposées à l’enfant et à sa famille”.

La droite a voté majoritairement pour tandis qu’une bonne partie de la gauche s’est abstenue, relayant les inquiètudes d’une partie de la population sourde en mettant en garde contre “la voie étroite et dangereuse du tout médical”.

Dans l’après-midi plusieurs centaines de sourds et malentendants avaient manifesté aux abords de l’Assemblée nationale, à l’appel de la Fédération nationale des sourds de France (FNSF), pour dénoncer l’initiative des élus UMP.

“Autant nous sommes pour un dépistage précoce, autant nous sommes contre la mise en place d’un dépistage néonatal. La désignation de la surdité, comme affection grave relevant d’un problème de santé publique, est inacceptable. Nous, sourds, ne sommes pas des malades à soigner”, fait valoir la FNSF.

Le texte doit encore être voté par le Sénat avant d’avoir force de loi.

Source : http://www.google.com (AFP) © 01 Décembre 2010 à France

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.